Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/06/2020 à 13h49 Vranken-Pommery Monopole +3,32% 14,000€
  • VRAP - FR0000062796
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vranken-Pommery Monopole : CA 2019 en retrait prononcé

Vranken-Pommery Monopole : CA 2019 en retrait prononcé
Vranken-Pommery Monopole : CA 2019 en retrait prononcé
Crédit photo © Vranken

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires de Vranken-Pommery Monopole, en repli de 8,6%, s'établit à 274,6 millions d'euros pour l'exercice 2019. La baisse est exclusivement entraînée par la réduction des ventes Champagne et Porto dans le réseau Off-Trade France. Elle fait suite à l'application au 1er janvier 2019 de la Loi EGALIM (régulation des promotions en grande distribution française), qui modifie profondément les promotions traditionnelles incitatives à la vente. Les marchés internationaux sont restés porteurs et la part de l'export a encore progressé pour atteindre 57% des ventes à la clientèle en 2019, contre 43% pour la France. Ces tendances confortent la stratégie du groupe "d'aller vers un positionnement de plus en plus premium avec un fort développement à l'international".

La forte baisse des ventes de Champagne enregistrée en France en 2019, dans le segment à faible rentabilité du Off-Trade, aura un impact négatif mesuré sur les résultats du groupe qui seront publiés le 30 mars prochain. Comme déjà indiqué, le groupe a opéré un changement d'orientation de son Commerce du luxe abordable vers le prestige international. Des mesures stratégiques nouvelles ont été décidées et appliquées dès 2019 pour adapter la branche Champagne, avec une réduction des engagements aux achats, l'adaptation des charges opérationnelles et la réduction du coût moyen de la dette. Sur ces bases, "les engagements de désendettement annoncés pour 2020 devraient être respectés", estime le groupe.

Aux Etats-Unis, le groupe s'est rapidement adapté à l'instauration de la taxe de 25% décidée brutalement en décembre dernier en mettant en place un embouteillage local sur le sol américain de ses vins rosés. L'apaisement des négociations commerciales avec les Etats-Unis sur une éventuelle taxe sur les Champagnes est accueilli favorablement.

Un bureau à Singapour sera ouvert en février qui permettra de soutenir les ventes profitables dans la zone, commente encore le groupe.

En investissant sur les marques mondiales, dont Champagne Pommery & Greno, Vranken-Pommery Monopole, assuré de la grande qualité de sa production, estime s'être donné "tous les moyens indispensables pour réussir sa mondialisation et sa premiumisation".

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !