Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/05/2020 à 17h35 Vranken-Pommery Monopole -1,49% 13,200€
  • VRAP - FR0000062796
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vranken Pommery Monopole : 0,9 ME de bénéfices en 2019

Vranken Pommery Monopole : 0,9 ME de bénéfices en 2019
Vranken Pommery Monopole : 0,9 ME de bénéfices en 2019
Crédit photo © Vranken

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires 2019 du groupe Vranken Pommery Monopole s'établit à 274,6 millions d'euros. Il est en repli de -8,6%.

En Champagne, les mesures stratégiques annoncées dès 2018 ont été mises en oeuvre en 2019. Leurs résultats commencent à apparaître dès 2019 dans les bilan et compte de résultat retraités du Groupe. Vranken Pommery Monopole affiche ainsi une progression du résultat opérationnel courant de +2,1% à 24,7 ME, avec une marge de 9% en amélioration de 90 points de base. La progression du résultat opérationnel est de +1,5% à 20,9 ME

Vranken Pommery Monopole enregistre une amélioration sensible de son Ebitda pour un résultat net consolidé de +0,9 ME (1,5 ME en 2018).

Situation financière

Les capitaux propres part du groupe s'élèvent à 369,3 ME. Les fonds propres retraités, à 370,1 ME, restent quasiment identiques à ceux de 2018. L'endettement financier net du groupe au 31 décembre 2019 se monte à 712 ME. Retraité du changement de norme comptable, l'endettement financier net de 683,8 ME est intégralement couvert par les stocks. Il est en augmentation de 36 ME en raison de l'augmentation du BFR d'exploitation de 40 ME (hausse des créances clients de 15 ME, baisse des stocks de 11 ME et réduction des dettes fournisseurs de 35 ME).

Au cours du 1er semestre 2019, le groupe a conclu son émission obligataire de 145 ME répartie en trois tranches de maturité 3 ans (50 ME), 5 ans (50 ME) et 7 ans (45 ME). Cette opération a permis à Vranken-Pommery Monopole de se refinancer à des conditions favorables et de mieux répartir ses échéances dans le temps.

Le groupe n'a pas d'échéance bancaire ou obligataire en 2020.

Perspectives

Vranken-Pommery Monopole a débuté l'exercice 2020 avec une progression de plus de 20% des volumes de ventes Champagne sur les deux premiers mois de l'année, grâce à sa grande capacité d'adaptation au nouveau modèle économique induit par la Loi Egalim dans la grande distribution française, et ses bonnes performances commerciales à l'international.

Le Groupe poursuit par ailleurs son objectif de désendettement à hauteur de 30 ME sur l'exercice.

Impact du COVID-19

Dans le cadre de l'épidémie mondiale liée au COVID-19, la France est entrée dans une phase de confinement, tout comme d'autres pays en Europe et dans le Monde. Tous les pans de l'économie sont touchés par cette crise sanitaire : cafés, hôtels, restaurants, salles de spectacles, concerts, événements sportifs, compagnies aériennes, magasins non alimentaires etc. Selon l'expression même du Gouvernement français, il s'agit là d'un cas de force majeure, rappelle Vranken Pommery Monopole.

En conséquence, le groupe a pris toutes les mesures nécessaires pour assurer en priorité la sécurité de son personnel, maintenir la continuité d'activité, et adapter sa structure à une baisse importante de chiffre d'affaires. Il s'est inscrit dans les dispositifs d'accompagnement annoncé par le Gouvernement et a pris les décisions suivantes : maintien des activités essentielles dans le respect des directives gouvernementales et de l'interprofession ; généralisation du télétravail ; arrêt des déplacements non indispensables ; arrêt des dépenses de représentation ; mise en place du chômage partiel sur l'ensemble du groupe ; mise en place d'un dispositif de garde d'enfants ; demande de report des échéances de prêts bancaires ; demande de report des cotisations sociales ; demande de report des impôts et taxes.

Vranken Pommery Monopole explique cependant : Malgré le climat ambiant, la vie continue et la vie dans nos vignobles vient de reprendre. Le débourrement est imminent avec plus de deux semaines d'avance sur la normale. Tous nos vignerons, conducteurs de tracteurs, contremaîtres, techniciens et ingénieurs agronomes sont sur le pont pour préserver notre vignoble et garantir la future récolte 2020. Notre objectif prioritaire demeure bien entendu la sécurité et le travail en toute confiance de tous, et des mesures strictes ont été mises en place pour respecter les mesures barrière. Nous sommes fiers de leur engagement au service d'une agriculture durable, riche de sa biodiversité.

A l'issue de la période de confinement, le groupe estime que le retour à une activité normale pourra prendre plusieurs semaines.

Confiant dans sa capacité d'adaptation et de résilience, Vranken-Pommery Monopole se tient prêt à reprendre une activité normale dès que la situation sanitaire le permettra, avec la plus grande détermination.

Pas de dividende

Au cours de l'Assemblée générale prévue le 4 juin, Vranken-Pommery Monopole proposera donc de ne pas distribuer de dividende. Compte tenu de la situation actuelle et des mesures exceptionnelles prises par le groupe avec le soutien de l'Etat, il n'est pas concevable de maintenir le versement d'un dividende, commente le Conseil d'administration de Vranken Pommery Monopole.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !