Cotation du 30/11/2021 à 17h35 Voltalia -1,58% 19,880€

Voltalia maintient ses objectifs à court et moyen termes

Voltalia maintient ses objectifs à court et moyen termes
Voltalia maintient ses objectifs à court et moyen termes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Voltalia publie ses comptes semestriels. Les revenus du S1 s'élèvent à 152,1 millions d'euros, en progression de +72% (+85% à taux de change constants). Sur la période, l'activité a bénéficié de l'effet conjugué de l'accélération des mises en service des nouvelles centrales, l'augmentation de la production d'électricité portée par un meilleur niveau de ressource et la forte dynamique des ventes de services.

L'Ebitda s'établit à 34,1 millions d'euros en hausse de +44% (+69% à taux de change constants) intégrant une progression de chacune des activités. La marge d'Ebitda ressort en repli de 4,4 points à 22,5%, du fait principalement de la montée en puissance des Services pour clients tiers, une activité peu capitalistique qui génère donc une marge sur revenus inférieure à celle de la production d'électricité. Par ailleurs, au sein des Services, alors que le S1 2020 avait reconnu des ventes de projets à construire significatives (94 MW pour un revenu de 7,3 millions d'euros), les ventes de projets signées au S1 2021 (187 MW, annoncés en mai) ne produiront leur effet dans les comptes qu'au S2.

L'Ebitda normatif, calculé avec un taux de change EUR/BRL de 6,3 et une ressource éolienne, solaire et hydraulique correspondant à la moyenne long terme, ressort à 36,3 millions d'euros.

Du fait du caractère saisonnier des ressources (vent, soleil, rivières) des centrales détenues par Voltalia, le résultat net semestriel est négatif comme par le passé. La perte nette (part du groupe) est en hausse de 36% (31% à taux de change constant) reflétant la hausse de l'activité. La perte nette part du groupe atteint 21,4 ME contre 15,8 ME un an avant.

La trésorerie à fin juin 2021 s'établit à 329,4 millions d'euros. Ce niveau élevé est à ramener à une dette financière totale de 1.095 millions d'euros à fin juin 2021, en hausse limitée de +30% du fait de la baisse du réal brésilien, monnaie d'emprunt de chacune des centrales situées dans le pays. Le levier d'endettement reste très modéré, à 51%.

Au regard de sa situation financière très saine au 30 juin 2021 et des moyens financiers encore renforcés par le nouveau crédit syndiqué de 170 millions d'euros souscrit fin juin, portant à 350 millions d'euros le montant total des facilités de crédit, le groupe dispose de tous les atouts pour poursuivre sa trajectoire de croissance forte et rentable.

Les objectifs 2021 et ambitions 2023 sont réitérés. Le groupe affiche un objectif 2021 d'Ebitda normatif d'environ 170 millions d'euros, avec une forte progression de l'Ebitda attendue au S2 du fait de la saisonnalité, des mises en service de nouvelles centrales et d'une activité soutenue dans les Services. Les ambitions 20232 sont réaffirmées, tant pour les capacités en exploitation et en construction que pour l'Ebitda normatif, tout en poursuivant la diversification géographique.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !