»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/09/2018 à 17h39 Vivendi -0,23% 21,850€
  • VIV - FR0000127771
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vivendi tangue, Canal Plus ne diffusera plus la ligue 1 en 2020

Vivendi tangue, Canal Plus ne diffusera plus la ligue 1 en 2020
Vivendi tangue, Canal Plus ne diffusera plus la ligue 1 en 2020
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Début de séance compliqué pour Vivendi qui trébuche de plus de 5% à 21,1 euros après que la LFP n'eut attribué aucun lot à sa filiale Canal Plus à l'issue de l'attribution des droits TV de la Ligue 1 pour 2020-2024. Un coup dur pour la " chaîne cryptée ", premier partenaire du football français depuis 1984.

Tout n'est toutefois pas perdu pour Canal puisque le groupe a déjà indiqué qu'il examinera les possibilités de sous-licence qui sont prévues et autorisées par le règlement dans le cadre de l'appel d'offres. Maxime Saada, président du directoire de Canal, a également indiqué que la chaîne examinera toutes les options par rapport à l'appel d'offres, y compris juridiques...

Bryan Garnier titre ironiquement sa note du jour sur Vivendi: "Canal Plus a reçu un carton rouge". Si la visibilité est, à ce stade, limitée, et que Mediapro (qui a raflé l'essentiel des lots) aura besoin de partenaires pour rentabiliser son investissement, le courtier a déjà fait les comptes. En supposant que Canal perde tous ses fans de football, estimés à 45% de la clientèle totale, avec un arpu (revenu mensuel moyen par client) de 36 euros, cela impliquerait une perte totale de revenus de 765 millions d'euros par an pour C+.

Un déficit qui serait compensé par l'économie de droits, estimée à 675 ME, et les économies de coûts fixes et variables supplémentaires évaluées à 150 ME. Un discount de 5 euros sur la base restante d'abonnés est également retenu par BG compte tenu d'un contenu réduit, même pour les non amateurs de football. Tout cela se traduirait par une baisse de 6% de l'EBITA (environ 35 ME) chez C+ par rapport aux estimations précédentes du broker pour 2021 et au-delà. Au final, l'analyste reste à 'vendre' sur Vivendi avec une cible ajustée de 21,8 à 21,5 euros.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com