Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 10/07/2020 à 17h36 Vivendi +0,30% 23,180€
  • VIV - FR0000127771
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vivendi : merci Justin Bieber et The Weeknd

Vivendi : merci Justin Bieber et The Weeknd
Vivendi : merci Justin Bieber et The Weeknd
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Vivendi s'adjuge 3% à 21,25 euros en ce début de semaine à Paris. Comme prévu, le groupe de médias et de divertissement devrait être relativement épargné par la crise du Covid-19, excepté du côté de ses filiales Havas, Editis et Vivendi Village. Sur les trois premiers mois de l'année, la firme dirigée par Arnaud de Puyfontaine a fait état de revenus de 3,870 milliards d'euros, en hausse de 11,9% et de 4,4% à taux de change et périmètre constants. Un niveau supérieur aux attentes du marché.

UMG toujours dynamique

Vivendi a notamment bénéficié du dynamisme d'UMG dont l'activité a progressé de 17,8% à 1,769 milliard d'euros (+12,7% à taux de change et périmètre constants). Le chiffre d'affaires de la musique enregistrée s'est amélioré de 13,1% en organique grâce à l'augmentation des revenus liés aux abonnements et au streaming (+16,5%) ainsi qu'à un produit lié à un litige (royalties numériques). UMG continue à surfer sur le succès des nouveaux albums de King & Prince, de Justin Bieber, d'Eminem et de The Weeknd, ainsi que sur la poursuite des ventes des titres de Billie Eilish et de Post Malone.

L'international dope Canal+

Le Groupe Canal+ s'est également bien comporté au premier trimestre avec des revenus de 1,372 millions d'euros, en progression de 9,6% (+1,0% à taux de change et périmètre constants), grâce en particulier à la croissance de la télévision payante à l'international. Le chiffre d'affaires de la télévision en France métropolitaine baisse légèrement (-0,7% en organique) mais le portefeuille d'abonnés individuels aux offres Canal+ continue de croître avec un gain net de 62.000 abonnés en un an.

Plus compliqué pour Havas

Le trimestre a en revanche été plus compliqué pour Havas, avec des revenus nets de 507 ME (-3,3% en organique), pénalisé par les premiers impacts de la crise sanitaire actuelle au niveau mondial. Ces impacts sont très variables selon les zones, les métiers et les secteurs d'activité des clients. Il est encore difficile, à ce stade, d'émettre des tendances. Si les performances ont été globalement en ligne avec le budget jusqu'à fin février, celles du mois de mars ont été en retrait, précise Vivendi.

Impossible de dévoiler une guidance précise

Au niveau de la guidance, le management indique qu'"il est impossible, à ce jour, de déterminer avec certitude combien de temps elle durera (ndlr : la crise) et comment elle impactera le chiffre d'affaires et les résultats annuels de Vivendi. Néanmoins, le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2020 de certaines activités, notamment d'Havas Group, d'Editis et de Vivendi Village, devrait être affecté".

AG cet après-midi

Le groupe n'a par ailleurs pas fait de mention de sa politique de dividende mais les actionnaires se réuniront plus tard ce lundi pour voter sur une résolution prévoyant le paiement d'un coupon de 0,60 euro par action au titre de l'année 2019, en hausse de 20% par rapport à l'exercice précédent.

Les analystes satisfaits

Pour Goldman Sachs ('acheter'), les résultats démontrent la résistance des actifs clés de la société, UMG et Canal Plus, face à l'épidémie de virus.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !