»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/04/2019 à 17h01 Vivendi -0,19% 25,690€
  • VIV - FR0000127771
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vivendi : "les actionnaires de TIM doivent mettre en place un Conseil d'administration véritablement indépendant"

Vivendi : "les actionnaires de TIM doivent mettre en place un Conseil d'administration véritablement indépendant"
Vivendi : 'les actionnaires de TIM doivent mettre en place un Conseil d'administration véritablement indépendant'
Crédit photo © Telecom Italia

(Boursier.com) — La guerre entre Vivendi et le fonds activiste Elliott quant à la gouvernance et la gestion de Telecom Italia (TIM) redouble d'intensité, puisque Vivendi, premier actionnaire de Telecom Italia avec une participation de 23,94%, se fend d'un nouveau communiqué aujourd'hui pour dénoncer l'attitude des membres du Conseil d'administration de Telecom Italia nommés par Elliott, qui ont rejeté hier à la majorité des voix le rapport factuel du Collegio sindacale : "Cet organe totalement indépendant a dénoncé de graves irrégularités liées à la gouvernance de l'entreprise et à son Conseil d'administration", écrit Vivendi qui explique que le rapport aurait "omis d'évoquer plusieurs fautes graves de la part du Président et de l'administrateur référent, qui n'ont pas informé les administrateurs de la même manière et ont clairement été sélectifs dans leurs interactions avec les membres du Conseil".

Vivendi appelle le Collegio sindacale et la Consob à exercer leurs pouvoirs respectifs pour approfondir les résultats du rapport initial du Collegio sindacale.

Sur un ton accusateur, Vivendi pose aussi plusieurs questions par écrit concernant la gouvernance et conclut en écrivant que "l'attitude du Conseil d'administration consistant à se faire justice soi-même conforte sa conviction que les actionnaires de TIM doivent mettre en place un Conseil d'administration véritablement indépendant. Un Conseil d'administration neutre rétablirait les conditions de gouvernance adéquates pour permettre à l'entreprise d'être gouvernée dans l'intérêt de tous les actionnaires, collaborateurs et autres parties prenantes." Seuls deux membres du Conseil nommés par Vivendi ne seraient pas indépendants et aucun d'eux ne serait candidat au poste de Président du Conseil.

Le conseil d'administration de Telecom Italia a apporté jeudi soir son soutien total au président de l'opérateur italien de télécommunication, Fulvio Conti. Cette déclaration est intervenue à l'issue d'une réunion portant sur des accusations à l'encontre de Fulvio Conti, selon lesquelles il aurait dissimulé des informations à certains membres du conseil avant l'éviction de l'ancien directeur général Amos Genish.

Vivendi cherche à obtenir la destitution du président ainsi que de quatre membres du conseil d'administration nommés par Elliott, qu'il accuse d'avoir fomenté l'éviction d'Amos Genish, un ancien dirigeant de Vivendi.Le feuilleton n'est pas prêt de s'arrêter et la tension de s'apaiser entre les protagonistes...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com