»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 17h36 Vivendi +5,63% 24,010€
  • VIV - FR0000127771
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vivendi : l'Autorité de la concurrence autorise le rachat d'Editis

Vivendi : l'Autorité de la concurrence autorise le rachat d'Editis
Vivendi : l'Autorité de la concurrence autorise le rachat d'Editis
Crédit photo © Charles Platiau / Reuters

(Boursier.com) — L'Autorité de la concurrence a autorisé sans conditions l'acquisition du groupe de maisons d'édition Editis par Vivendi. Fin novembre, Vivendi avait notifié à l'Autorité de la concurrence son projet d'acquisition. Constatant que l'opération n'aura pas pour effet de réduire la concurrence sur les nombreux marchés du secteur audiovisuel et littéraire examinés, l'Autorité autorise cette concentration sans conditions.

Vivendi est actif dans les secteurs de la musique (UMG), de la télévision gratuite et payante (Canal Plus, de la communication et de la publicité (Havas), du cinéma, des jeux vidéo mobiles et du partage de vidéos. Editis est actif dans l'édition et la commercialisation d'oeuvres littéraires. Il détient treize maisons d'édition, utilisant 44 marques dont Fleuve, Julliard, Le Cherche Midi, Plon, Robert Laffont, Bordas et Nathan. Le 9 novembre, Editis a par ailleurs annoncé l'acquisition de la maison d'édition Héloïse d'Ormesson. Le groupe Editis est actuellement contrôlé par le groupe espagnol Planeta...

L'Autorité de la concurrence a pu écarter tout problème de concurrence. Elle a pris en compte les parts de marché respectives des parties, l'organisation des marchés concernés, la pression concurrentielle exercée par les concurrents et le contre-pouvoir de certains clients, en particulier dans le secteur du numérique. Elle a en particulier analysé les effets verticaux de l'opération sur certains marchés comme celui de la publicité. Par ailleurs, l'Autorité a analysé les marchés d'adaptation audiovisuelle d'une oeuvre littéraire, ainsi que les marchés d'adaptation littéraire d'une oeuvre audiovisuelle. Elle a enfin examiné les effets congloméraux de l'opération sur des marchés voisins. Elle a ainsi estimé que "l'opération n'était pas de nature à porter atteinte à la concurrence sur les marchés concernés".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com