Cotation du 03/12/2021 à 17h35 Vivendi SE +0,09% 11,250€

Vivendi grimpe après l'offre de KKR sur Telecom Italia

Vivendi grimpe après l'offre de KKR sur Telecom Italia
Vivendi grimpe après l'offre de KKR sur Telecom Italia
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Vivendi prend la tête du CAC40 en ce début de semaine, sur un gain de 2,6% à 11,3 euros. Le groupe contrôlé par Vincent Bolloré bénéficie de l'annonce d'une offre non contraignante de 12 milliards de dollars de KKR sur Telecom Italia (TIM). L'offre du fonds américain représente une prime de 45,7% par rapport au cours de clôture de vendredi et intervient alors que l'administrateur délégué de TIM, Luigi Gubitosi, est bousculé, notamment par son premier actionnaire Vivendi, à la suite de deux avertissements sur résultats en trois mois. Le conseil d'administration de TIM, présidé par Salvatore Rossi, s'est réuni pendant plusieurs heures dimanche après-midi et, dans une brève déclaration, n'a pas indiqué s'il allait soutenir l'offre, qualifié d'"amicale" par KKR.

Selon des personnes ayant une connaissance directe de la situation citées par 'Bloomberg', il est peu probable que Vivendi, actionnaire de Telecom Italia avec 24% du capital, soutienne l'offre de KKR, qu'il considère comme insuffisante. Vivendi a par ailleurs démenti les rumeurs d'un rapprochement avec les fonds d'investissement CVC ou Advent pour mettre au point une contre-offre tout comme une quelconque intention de se retirer de TIM. Un porte-parole de Vivendi a ainsi réaffirmé que la société est, et a, toujours été un actionnaire à long terme de Telecom Italia et qu'elle continuera à travailler en étroite collaboration avec les autorités italiennes pour assurer son succès. Un porte-parole des deux fonds a par ailleurs déclaré qu'ils étaient ouverts à travailler avec toutes les parties prenantes sur une solution pour renforcer TIM.

Les membres du conseil d'administration de Telecom Italia ont convoqué une nouvelle réunion pour discuter de l'avenir de l'entreprise le 26 novembre, selon des personnes proches de l'opérateur. Lors de cette réunion, Vivendi pourrait demander le remplacement de M.Gubitosi.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !