Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 16h30 Visio Nerf +9,76% 0,900€
  • MLVIS - FR0010033480
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Visio Nerf : carnet de commandes sous pression

Visio Nerf : carnet de commandes sous pression
Logo Visio Nerf

(Boursier.com) — La société Visio Nerf a clôturé son exercice 2005-2006 au 30 septembre à l'équilibre avec une hausse de son chiffre d'affaires de 6,4% à 3,1 Millions d'Euros. Le résultat opérationnel s'élève à 0,19 ME (0,31 ME un an plus tôt) pour un résultat net très légèrement bénéficiaire (0,08 ME).

Le résultat a été impacté par des frais de lancement commerciaux pour plus de 150 KE, dont les effets sont attendus sur les exercices suivants et par une provision de 94 KE liée à la participation et au compte courant de Visio Nerf dans sa filiale italienne. Cette provision a été passée en raison d'une situation nette négative de 71 KE au 31 décembre 2006 de la filiale, détenue à 23,33%. Pour autant, les compétences techniques et le potentiel commercial de la filiale ne sont pas remis en cause. Au contraire, la nouvelle organisation aujourd'hui en place a permis de nommer Visio Nerf Italie pôle de compétence sur l'industrie automobile, en cohérence avec la reprise du secteur automobile italien qui prend le pas sur la France où les investissements sont en net repli. Une douzaine de systèmes de pilotages robots sont déjà installés chez Fiat et Pininfarina.

Visio Nerf soutient en conséquence sa filiale en envisageant une recapitalisation par incorporation du compte courant qui doit permettre d'en prendre le contrôle. La date de l'assemblée a été décalée du 30 mars au 17 avril.

Le montant des commandes du premier semestre 2006-2007 est annoncé en retrait par rapport à l'exercice précédent. Les projets sur les secteurs traditionnels sont en forte baisse, reflétant la conjoncture industrielle en France dans l'automobile ou l'aéronautique. L'aviculture comble aujourd'hui en grande partie ces retards. Une douzaine de machines à mirer sont aujourd'hui en fonctionnement en France dans les secteurs de la poule, du canard, du faisan, de la perdrix et de la pintade.

Visio Nerf explique que les délais de livraisons des options de transfert et d'enlèvement automatiques n'ont pas permis de satisfaire de nombreuses offres. Les intentions de commande sont cependant rassurantes sur les trois mois à venir alors que les délais de livraison de ces options redeviennent opérants compte tenu du stock en cours de constitution.

Visio Nerf estime que sa stratégie engagée à l'international commence à être payante. Après une première installation d'une machine à mirer au mois de juin 2006, le partenaire coréen vient d'en commander deux autres. Des visites sont prévues dans les deux mois qui viennent avec un distributeur japonais sur la zone Japon, Chine, Thaïlande. Des contacts sont avancés avec d'autres partenaires à l'international, au Canada où deux machines sont déjà installées chez un client, au Brésil où une machine est en démonstration, et récemment aux Etats-Unis où une machine a été vendue pour un laboratoire pharmaceutique producteur de vaccins.

Visio Nerf se déclare confiant sur le rattrapage du carnet de commandes sur le troisième et quatrième trimestre de l'exercice en cours et espère contourner la crise des investissements industriels en France par la commercialisation d'une innovation dans le domaine du dévracage automatisé.

©2007-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !