Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/08/2020 à 17h35 Virbac +2,17% 188,600€

Virbac suspend ses prévisions 2020 sur fond de crise sanitaire

Virbac suspend ses prévisions 2020 sur fond de crise sanitaire
Virbac suspend ses prévisions 2020 sur fond de crise sanitaire
Crédit photo © Virbac

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires de Virbac au premier trimestre s'est élevé à 247,7 ME, en nette progression de +13,9% par rapport à la même période de 2019. À parités constantes, la croissance ressort à +14,3%, portée par l'Europe et les États-Unis, avec cependant un effet très positif lié à des anticipations d'achats liées au Covid-19 d'une part, et d'autre part à des hausses tarifaires aux États-Unis.

Pour faire face à la crise sanitaire, le groupe a très rapidement constitué un comité dédié qui coordonne toutes les fonctions et reste en contact avec l'ensemble des filiales pour surveiller l'évolution de la situation et prendre de manière rapide et efficace les meilleures décisions.

Des mesures ont été mises en place dans les différents sites : communication sur les modalités de propagation du virus et sur les gestes barrière à respecter, surveillance des symptômes évocateurs, distanciation et interdiction des contacts, régulation des flux, aménagement des postes de travail aux différents environnements (production, R&D, administratif), gestion encadrée des prestataires extérieurs, dispositifs de protection physique de type masques et gants aux postes les plus exposés, etc. Ces mesures ont été conçues en cohérence avec les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé et des autorités sanitaires.

"Nos plans de continuité de l'activité ont été déclenchés. Les dossiers en cours ont été priorisés et une nouvelle organisation du travail a été mise en oeuvre, en scindant les équipes et en étalant les plages horaires pour éviter tout recouvrement, et en imposant le télétravail à toutes les fonctions le permettant. Nos moyens de communication à distance ont également été renforcés pour mieux communiquer avec les vétérinaires et les éleveurs comme avec les collaborateurs, tout cela afin d'assurer la continuité de l'activité et de nos engagements vis-à-vis de nos clients dans la chaîne de soin et d'alimentation des animaux", commente le groupe.

"À ce jour, nous comptons 30 cas de Covid-19 au sein de nos effectifs à travers le monde dont 28 cas en France. Nous surveillons en continu l'évolution de leur santé et celle de leurs proches. La majorité de ces cas figurent dans nos équipes industrielles sur nos principaux sites de production en France (50% de nos productions mondiales) et aux USA. Après un arrêt temporaire de notre site de Carros la dernière semaine de mars, nous avons partiellement redémarré les productions (taux d'activité actuel voisin de 50%), avec des contraintes additionnelles, des effectifs réduits et des cadences plus lentes. Notre site de St. Louis (taux d'activité actuel proche de 70%) fonctionne lui aussi, ainsi que plusieurs de nos autres sites industriels, à un rythme ralenti, sans pouvoir déterminer à ce stade à quel moment nous pourrons reprendre un fonctionnement normal", indique Virbac.

Sur le plan des approvisionnements, le groupe a réussi à limiter les impacts sur le premier trimestre. "Nous anticipons cependant de possibles tensions à travers le monde sur la fourniture de certains composants, voire de certains produits sur le deuxième trimestre. S'agissant de nos fournisseurs chinois nous observons une reprise, mais très graduelle, de nos fournitures après une période de fort ralentissement. Notre filiale indienne (3e filiale du groupe) qui s'approvisionne localement sera très vraisemblablement affectée par la situation complexe du pays aux plans sanitaire et économique et les mesures de confinement récemment édictées. S'agissant de nos stocks, hormis pour les vaccins animaux de compagnie pour lesquels nous avons temporairement arrêté la production, nous avons des stocks de sécurité sur nos principaux produits qui devraient nous couvrir jusqu'à fin juin 2020", détaille encore Virbac.

En parallèle, le groupe prévoit un ralentissement de l'activité commerciale durant les périodes de confinement, même si la situation devrait être contrastée entre segments. Dans de nombreux pays, les représentants commerciaux sont confinés chez eux, en contact moins fréquents avec les cliniques vétérinaires pour animaux de compagnie. Celles-ci ont une activité réduite ou bien ne reçoivent que sur rendez-vous et pour des interventions importantes et urgentes. Au global, l'activité animaux de production pourrait être moins impactée.

Compte tenu de ces éléments, le groupe table à ce stade sur un repli de son activité et de sa rentabilité au deuxième trimestre 2020, et très probablement également sur l'année 2020. Pour autant, en raison des incertitudes liées au nombre de pays touchés par les mesures de confinement, à la magnitude des impacts de ces mesures sur l'activité, à la durée de la progression de l'épidémie et donc à la durée des périodes de confinement, il n'est pas possible au groupe, à ce jour, d'évaluer précisément l'ampleur du repli de l'activité sur l'ensemble de l'année. Par voie de conséquence, il est aussi difficile de confirmer à ce stade l'objectif d'un ratio d'EBITA autour de 15% autour de 2022, à taux et périmètre constants.

Outre les mesures de gel de dépenses et d'investissements initiées, les mesures gouvernementales de soutien aux entreprises et le non versement de dividendes en 2020, le groupe dit disposer d'atouts pour faire face à cette crise, notamment une structure financière solide, aucune échéance de remboursement de dette significative sur 2020, une capacité de tirage sur ses lignes de crédit qui reste importante (près de 250 millions d'euros), et une trésorerie positive à fin mars d'environ 50 millions. Enfin, grâce à son activité très diversifiée, son implantation partout dans le monde (33 filiales et présence dans plus de 100 pays à travers des distributeurs), à ses équipes "extrêmement engagées et solidaires", et à la stabilité de son actionnariat, Virbac reste "très confiants dans l'avenir".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !