»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/06/2019 à 17h35 Virbac -1,31% 181,200€

Virbac : premier trimestre en vive croissance

Virbac : premier trimestre en vive croissance
Virbac : premier trimestre en vive croissance

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires de Virbac au premier trimestre 2019 est ressorti à 217,5 ME, en nette progression de +12,4% par rapport à la même période de 2018, impacté favorablement par les changes et notamment grâce à l'appréciation du dollar américain. À parités constantes, la croissance ressort encore à +10,9%, liée à une activité soutenue sur le début de l'année dans l'ensemble des régions avec en particulier une forte contribution des États-Unis.

Toutes les zones sont en croissance par rapport à la même période de l'année dernière. Aux États-Unis, l'activité est en très nette progression au premier trimestre de +81,5% (+67,2% à taux de change constants). Elle bénéficie d'un effet de base favorable, lié au déstockage dans la distribution du premier trimestre 2018 sur Sentinel, qui avait fortement impacté les ventes de Virbac sur la période... En dehors des États-Unis, le groupe progresse de +6,6% à taux réels, soit +6,2% à taux constants. En Europe, le chiffre d'affaires progresse de +5,2% à taux réels (+5% à taux constants).

Le chiffre d'affaires à taux constants devrait progresser en 2019 de 4% à 6% par rapport à 2018, estime Virbac. Pour l'ensemble de l'année, le groupe anticipe un ratio de résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions sur chiffre d'affaires en progression d'environ 1 point par rapport à 2018 à taux de change constants.

Sur le plan financier, le strict contrôle des capitaux engagés devrait permettre de poursuivre le désendettement qui devrait se situer autour de 30 millions à taux constants sur l'année.

Par ailleurs, le ratio (dette nette/Ebitda) devrait se situer en-dessous de 4,25 à fin juin 2019 et en dessous de 3,75 à fin décembre 2019. Cela marquera un retour au ratio financier du contrat initial assorti des conditions de financement d'origine. Le financement du groupe est principalement assuré au travers d'une ligne RCF (Revolving credit facility) de 420 ME à échéance avril 2022, ainsi que de prêts bancaires bilatéraux, de financement de la BEI (Banque européenne d'investissement) et de contrats désintermédiés Schuldschein, dont les échéances se situent entre quatre et dix ans.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com