»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/02/2019 à 17h35 Virbac 0,00% 115,200€

Virbac : les variations de changes pèsent sur la croissance ventes en 2018

Virbac : les variations de changes pèsent sur la croissance ventes en 2018
Virbac : les variations de changes pèsent sur la croissance ventes en 2018
Crédit photo © Virbac

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires du Groupe Virbac au 4e trimestre s'est élevé à 234,5 millions d'euros, en croissance de +1,2% à taux réels par rapport à la même période de 2017. A taux de change comparables, le chiffre d'affaires du 4e trimestre affiche une croissance modérée de +1,8% (+4,1% hors Etats-Unis). La croissance sur la période est principalement tirée par l'activité en Amérique latine hors Chili, qui continue à bénéficier notamment de la croissance à deux chiffres du Brésil, et par l'Asie portée notamment par une activité soutenue en Inde et en Chine. Aux Etats-Unis, les ventes ex-Virbac sont en retrait, en raison d'un effet de base très défavorable par rapport à la même période en 2017, qui avait connu un réassort important au niveau de la distribution.

Le chiffre d'affaires annuel ressort à 868,8 ME (861,9 ME sur la même période en 2017), soit une évolution globale de +0,8%. Hors impact défavorable des taux de change, notamment la roupie indienne, le real brésilien, le dollar australien et américain, le chiffre d'affaires est en progression de +4,5%.

Perspectives

En 2018, le ratio de "résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions" sur "chiffre d'affaires" du Groupe devrait se situer, comme attendu, en progression d'environ 1 point à taux de change constants par rapport à 2017.

Le désendettement s'est poursuivi sur le second semestre, ce qui devrait permettre une baisse annuelle de la dette nette plus importante qu'attendue à taux constants. Le ratio dette nette sur Ebitda du Groupe se situera en dessous du covenant financier de 4,25 négocié avec les banquiers du Groupe pour fin décembre 2018.

Le financement du Groupe est principalement assuré au travers d'une ligne RCF (Revolving credit facility) de 420 millions d'euros à échéance courant 2022, ainsi que de prêts bancaires bilatéraux, de financement de la BEI (Banque européenne d'investissement) et de contrats désintermédiés Schuldschein, dont les échéances se situent entre 4 et 10 ans.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com