»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/03/2019 à 17h35 Virbac +0,15% 134,600€

Virbac déçoit encore, le titre flanche

Virbac déçoit encore, le titre flanche
Virbac déçoit encore, le titre flanche
Crédit photo © Virbac

(Boursier.com) — Le marché a du mal à encaisser une nouvelle déception sur Virbac, qui a dû se fendre hier d'un avertissement, à cause d'une situation toujours compliquée aux États-Unis. Le titre plonge de 9,6% dans les premiers échanges parisiens, à 137,75 euros. En un an, il accuse un passif de plus de 25%. Jadis chouchou des gérants, grâce à une ascension régulière entre 2003 et 2014, le dossier a connu depuis les pics de 2015 de nombreux soubresauts, liés à des résultats qui n'étaient plus à la hauteur des attentes.

Oddo BHF ne nourrissait pas de grands espoirs de la publication semestrielle, mais le laboratoire azuréen est quand même parvenu à afficher des comptes plus faibles que prévu. Mais ce qui gêne le plus l'analyste, c'est qu'il n'y a pas d'éléments de nature à restaurer la confiance du marché. Il reste neutre, avec un objectif abaissé de 160 à 152 euros. Gilbert Dupont réduit aussi sa valorisation, de 165 à 160 euros, mais maintient sa recommandation "accumuler", sans pour autant paraître enthousiaste. Là encore, les anticipations de l'analyste n'ont pas été atteintes, ce qui l'a conduit à revoir en baisse ses projections 2017-2019.

Virbac a annoncé hier soir que son résultat opérationnel courant ajusté semestriel a atteint 40,7 ME, en légère hausse sur un an. Le bénéfice net s'établit à 13,9 ME (+6,3%). Mais compte tenu de la reprise commerciale plus lente que prévu aux États-Unis, et malgré une performance globalement au niveau attendu sur les autres régions, Virbac prévoit de stabiliser son chiffre d'affaires et sa marge autour des niveaux de 2016 à taux de change constants. Auparavant, le laboratoire vétérinaire visait une légère amélioration de ses revenus et de ses marges.

©2017-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com