»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/08/2018 à 17h35 Virbac +0,62% 130,199€

Virbac : chiffre d'affaires semestriel en retrait

Virbac : chiffre d'affaires semestriel en retrait
Virbac : chiffre d'affaires semestriel en retrait

(Boursier.com) — Virbac a publié un chiffre d'affaires de 236,2 millions d'euros pour le deuxième trimestre, en léger repli (-0,7% à taux réels) par rapport à la même période de 2017. À taux de change comparables, le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a continué à progresser à l'instar du premier trimestre, affichant une croissance de +4,3%. Virbac précise que les principaux contributeurs à cette croissance sont les pays émergents notamment l'Inde et le Brésil, ainsi que dans les autres géographies le Royaume-Uni et les États-Unis dont les ventes ex-distributeurs ont été très soutenues ce trimestre à + 16% par rapport à 2017, avec un rebond de Sentinel lié au décalage des promotions du premier trimestre.

Ces résultats compensent une activité plus faible dans les pays d'Europe du Sud pénalisés par la concurrence sur le vaccin Leishmaniose. À noter que sur le plan des gammes, la croissance est tirée par les produits du segment des animaux de compagnie tels que les produits de spécialités, les antiparasitaires internes avec l'introduction de l'Iverhart Max Soft Chew sur la fin du trimestre, et la gamme dentaire. Par ailleurs, les produits à destination des bovins (compléments nutritionnels et vaccins) progressent fortement, compensant des ventes en retrait en aquaculture.

Sur l'ensemble du premier semestre le chiffre d'affaires ressort à 429,7 millions d'euros, en baisse de -1,8%. Hors impact défavorable des taux de change, notamment le dollar américain et australien, la roupie indienne et le real brésilien, le chiffre d'affaires est en progression de +3,8%. Virbac prévoit toujours une croissance du chiffre d'affaires à taux constants qui devrait se situer en 2018 en légère progression "low single digit" par rapport à 2017, et un ratio de résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions sur chiffre d'affaires en progression d'environ 0,5 point à taux de change constants par rapport à 2017. Le désendettement devrait se situer autour de 30 millions d'euros sur l'année à taux de change constants.

Au sujet de la dette, le groupe annonce avoir obtenu un assouplissement de son covenant financier (dette nette/Ebitda) auprès de ses banquiers pour 2018. Il se situe ainsi à 5 à fin juin 2018, et à 4,25 à fin décembre 2018. Le financement du Groupe est principalement assuré au travers d'une ligne RCF (Revolving credit facility) de 420 millions d'euros à échéance courant 2022, ainsi que de prêts bancaires bilatéraux, de financement de la BEI (Banque européenne d'investissement) et de contrats désintermédiés Schuldschein, dont les échéances se situent entre quatre et dix ans.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com