Cotation du 18/05/2022 à 17h35 Vilmorin et Cie -0,81% 43,000€

Vilmorin : sans réaction

Vilmorin : sans réaction
Vilmorin : sans réaction
Crédit photo © Vilmorin

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires consolidé de Vilmorin & Cie à la fin du 3e trimestre 2021-2022 correspondant au revenu des activités ordinaires, s'est élevé à 1,158 milliards d'euros, en progression de 4,8% à données courantes et de +4% à données comparables. Le titre réagit peu à 43,45 euros ce jeudi matin en bourse de Paris.

"Suite à cette publication et à la relative visibilité du management sur son atterrissage 2021/22, nous ajustons nos prévisions sur les guidances" commente Portzamparc qui relève ainsi sa prévision de CA de 1,7%, mais abaisse sa prévision de MOC de 40bp (mix moins favorable avec plus de Grandes Cultures et moins de Potager et impact plus fort des inflations de coûts) et de RNPG de 11%. "L'impact de ces changements d'estimations est négligeable sur notre objectif de cours que nous maintenons à 68 euros" conclut l'analyste. De son côté, Oddo BHF ne vise plus qu'un cours de 74 euros, contre 77 euros précédemment, tout en restant à 'surperformer'.

Point sur la situation en Ukraine et en Russie

Vilmorin & Cie continue d'apporter son soutien à ses 110 salariés ukrainiens et leurs familles, avec lesquels un contact quotidien est maintenu. Plus d'une vingtaine de familles ont été accueillies dans des pays voisins avec l'aide des équipes locales. En Ukraine, le semencier tient à souligner la "pleine mobilisation et l'engagement remarquable des équipes qui, malgré les nombreuses difficultés et risques encourus, mettent tout en oeuvre pour assurer une continuité des activités".

Cependant, les bombardements et les problématiques logistiques limitent fortement la capacité des clients agriculteurs et maraîchers à opérer. De ce fait, les surfaces agricoles sont en réduction, notamment en maïs et tournesol, selon une ampleur qu'il est encore difficile à évaluer et qui ne sera certainement pas compensée dans le reste de l'Europe.
En Russie, et comme rappelé dès le début du conflit, Vilmorin & Cie a maintenu les flux engagés pour la campagne en cours, considérant de sa responsabilité, en tant que 4e semencier mondial, de ne pas compromettre outre mesure la production alimentaire mondiale. A date, les activités dans le pays se poursuivent presque normalement, malgré, là aussi, des contraintes logistiques dans l'acheminement des commandes de semences.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Vilmorin et Cie

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités