Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/10/2020 à 17h35 Vilmorin et Cie +1,63% 46,650€
  • RIN - FR0000052516
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vilmorin : résultats annuels au 30 juin

Vilmorin : résultats annuels au 30 juin
Vilmorin : résultats annuels au 30 juin
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires consolidé de Vilmorin, correspondant au revenu des activités ordinaires, s'élève pour l'exercice 2019/2020, à 1.435,2 millions d'euros, soit une hausse significative de 3,2% à données courantes par rapport à l'exercice précédent.
Après prise en compte des coûts de destruction et de dépréciation des stocks, la marge sur coût des ventes s'établit à 49,8%, en augmentation de 1 point par rapport à 2018-2019. Les charges opérationnelles nettes s'établissent à 604,4 millions d'euros, contre 564,1 millions d'euros au 30 juin 2019. Conformément à ses orientations stratégiques, Vilmorin & Cie a poursuivi, en 2019-2020, ses programmes de recherche, tant en matière de sélection végétale classique qu'en biotechnologies. L'effort de recherche s'élève à 260,2 millions d'euros contre 241,5 millions d'euros en 2018-2019 et représente désormais 16,7 % du chiffre d'affaires semences des activités destinées aux marchés professionnels et intégrant les activités de la société nord-américaine AgReliant détenue à 50%.

Ainsi, le résultat opérationnel consolidé s'élève à 109,8 millions d'euros, en légère baisse par rapport à l'exercice précédent (114,6 millions d'euros) ; il fait ressortir une marge opérationnelle comptable de 7,7%, en baisse de 0,5 point par rapport à 2018-2019. Quant à la marge opérationnelle courante, elle s'établit à 7,8%, en retrait de 0,8 point par rapport à l'exercice précédent. Il convient toutefois de souligner qu'en 2018-2019, le taux de marge opérationnelle courante tenait compte de plusieurs éléments opérationnels non récurrents pour un montant net total estimé à 7 millions d'euros soit +0,5 point.

La quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence est de 17,9 millions d'euros, prenant en compte notamment AgReliant et les sociétés africaines Seed Co Ltd (Zimbabwe) et Seed Co International (Botswana). En 2018-2019, elle s'était établie à 26 millions d'euros et intégrait un profit de revalorisation d'un montant de 11 millions d'euros, lié à la réorganisation financière et juridique des activités internationales de Seed Co. En excluant cet élément, la contribution des sociétés mises en équivalence progresse de 19%.

Le résultat financier enregistre une charge nette de 53,3 millions d'euros contre 48,4 millions d'euros en 2018/2019, en dégradation de 4,9 millions d'euros, dont 3,4 millions d'euros au titre du coût du financement, le financement de l'acquisition des sociétés Geneze et Sursem (Amérique du Sud. Semences de Grandes Cultures) ayant un impact en année pleine sur l'exercice 2019-2020. Les autres produits et charges financiers, en recul de 1,5 million d'euros, tiennent compte de pertes de change nettes à 20,2 millions d'euros, en accroissement de 11,6 millions d'euros, le contexte de crise sanitaire ayant affecté défavorablement les opérations de couverture du groupe. Cette dégradation est partiellement compensée, à hauteur de 8,6 millions d'euros, par la comptabilisation, en 2019-2020, d'un produit non récurrent de 3,3 millions d'euros au titre du changement de devise fonctionnelle (de peso argentin à dollar américain) sur les sociétés argentines, alors que l'exercice 2018-2019 intégrait une charge de 5,3 millions d'euros au titre du retraitement de l'hyperinflation en Argentine.

La charge nette d'impôts sur les résultats s'élève à 6,9 millions d'euros contre 14,2 millions d'euros en 2018/2019. Celle-ci enregistre une diminution de la charge nette d'impôts courants, qui s'établit à 11 millions d'euros contre 22,7 millions d'euros l'année précédente.

Enfin, le résultat net total s'élève à 67,5 millions d'euros, en retrait de 10,5 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent. En excluant les éléments opérationnels non récurrents de l'exercice 2018-2019 ainsi que le profit de revalorisation ci-dessus mentionnés, il affiche toutefois une progression sensible de plus de 12%. Le résultat net part du Groupe ressort à 66,2 millions d'euros.

Par rapport à l'exercice précédent, la structure bilancielle au 30 juin 2020 est marquée par un accroissement du rapport de l'endettement net aux capitaux propres (à 76%, contre 69% au 30 juin 2019), lié notamment à des opérations de rachat d'intérêts minoritaires et à une évolution défavorable des réserves de conversion dans un contexte de forte dévaluation de certaines devises au 30 juin 2020.

Net de la trésorerie et équivalents de trésorerie (235,2 millions d'euros), l'endettement financier net total ressort à 933,5 millions d'euros au 30 juin 2020 contre 911,5 millions d'euros au 30 juin 2019. La part de l'endettement financier non courant s'établit à 600 millions d'euros.

Les capitaux propres part du Groupe s'établissent à 1.214,8 millions d'euros et les intérêts minoritaires à 15 millions d'euros. Sur ces bases, le "leverage" s'élève au 30 juin 2020 à 2,7 contre 2,6 au 30 juin 2019.

DIVIDENDE DE 1 EURO PAR ACTION, CONCRETISANT LA CONFIRMATION DE LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION DES RESULTATS

Le Conseil d'Administration de Vilmorin & Cie proposera à l'Assemblée Générale des Actionnaires du 11 décembre 2020 un dividende de 1 euro par action. Bien qu'en retrait en valeur nominale par rapport à l'exercice précédent, le dividende marque la volonté de Vilmorin & Cie de poursuivre sa politique en matière de distribution des résultats, compte tenu de la résilience de l'activité démontrée dans le contexte de la crise sanitaire mondiale. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 34,6%, contre 42% en 2019.
Le détachement du dividende interviendra le 14 décembre 2020 et sa mise en paiement sera effective au 16 décembre 2020.

BPIFRANCE CONFIRME SON ENGAGEMENT STRATEGIQUE AUPRES DE VILMORIN & CIE ET EN DEVIENT LE 2E ACTIONNAIRE, AUX COTES DE LIMAGRAIN

Vilmorin & Cie annonce ce jour l'entrée à son capital de Bpifrance Participations. Bpifrance se repositionne au niveau de Vilmorin & Cie, après être entré au capital de Limagrain, l'actionnaire de référence de Vilmorin & Cie, en mars 2010. Rappelons que cet investissement s'était effectué au travers d'une augmentation de capital de Groupe Limagrain Holding (GLH) - holding de tête de Limagrain - et de l'émission par GLH d'obligations remboursables en actions Vilmorin & Cie. En 2016, Bpifrance avait prolongé ce partenariat, formalisé au travers d'un pacte d'actionnaires.

L'opération finalisée ce jour a été réalisée au travers de la conversion anticipée des obligations remboursables en actions Vilmorin & Cie détenues par Bpifrance, représentant 3,9% du capital de Vilmorin & Cie, ainsi que via la cession complémentaire, par Limagrain, d'actions Vilmorin & Cie, à hauteur de 1,81% du capital.

Détenant directement une participation de 5,71%, Bpifrance devient ainsi le deuxième actionnaire de Vilmorin & Cie, aux côtés de Limagrain, et disposera désormais d'un poste au sein du Conseil d'Administration. L'opération a été structurée dans le cadre d'un nouveau pacte d'actionnaires conclu entre Vilmorin & Cie, Limagrain et Bpifrance.

Traduisant la reconnaissance du caractère stratégique de la semence, cette opération concrétise la volonté de Bpifrance de poursuivre le partenariat initié il y a dix ans, en support au déploiement de la stratégie de Vilmorin & Cie. Depuis 2010, Bpifrance a ainsi contribué, financièrement et stratégiquement, à l'intensification de la croissance organique de Vilmorin & Cie, à sa stratégie d'acquisitions ciblées, ainsi qu'au démarrage de l'internationalisation des positions en Semences de Grandes Cultures (maïs et blé), au-delà de l'Europe et de l'Amérique du Nord. Bpifrance confirme aujourd'hui son engagement stratégique auprès de Vilmorin & Cie, autour de priorités réaffirmées : la recherche, le développement international, les partenariats et les acquisitions ciblées. Le partenariat avec Bpifrance contribuera notamment à adresser les nouveaux défis qui s'ouvrent à Vilmorin & Cie, en particulier l'accélération du développement des Semences Potagères en Asie et l'intensification du déploiement à l'international des Semences de Grandes Cultures, à partir de bases désormais existantes sur tous les territoires, avec notamment un enjeu fort en Afrique.

PERSPECTIVES 2020-2021 : OBJECTIF DE CROISSANCE D'ACTIVITÉ D'AU MOINS 3% ET D'UN TAUX DE MARGE OPÉRATIONNELLE COURANTE PROCHE DE 8% A données comparables.

L'exercice 2019-2020 s'est déroulé dans un environnement de marchés incertain, rendu plus complexe encore par la crise sanitaire mondiale, aussi bien en Semences Potagères qu'en Semences de Grandes Cultures. Dans ce contexte, Vilmorin & Cie parvient toutefois à afficher une croissance pour toutes ses activités, démontrant ainsi la résilience de son modèle et ses potentiels de développement. En Semences Potagères, grâce à un exercice en croissance sensible, Vilmorin & Cie confirme sa position au 1er rang mondial, illustrant la pertinence de sa stratégie combinant innovation et proximité des marchés. En Semences de Grandes Cultures, l'exercice a été marqué par une progression significative de l'activité, notamment sur les zones de développement. Vilmorin & Cie a en outre poursuivi le déploiement de ses orientations stratégiques, notamment en termes d'investissement dans la recherche et de développement mondial sur les marchés professionnels de l'agriculture et du maraîchage.

L'année 2020-2021 devrait permettre à Vilmorin & Cie de poursuivre le renforcement de ses positions concurrentielles, dans des conditions de marchés qui devraient encore rester incertaines et manquer de visibilité, en raison de la poursuite probable de la crise sanitaire mondiale. Vilmorin & Cie continuera de renforcer ses investissements en recherche et développement, en particulier sur les technologies amont, tout en restant attentive à toute opportunité de croissance externe en adéquation avec ses enjeux stratégiques.

Pour l'exercice 2020-2021, Vilmorin & Cie fixe l'objectif d'atteindre une progression de son chiffre d'affaires consolidé d'au moins 3% à données comparables, correspondant également à la croissance visée tant en Semences Potagères qu'en Semences de Grandes Cultures.

En outre, Vilmorin & Cie se donne comme objectif de réaliser un taux de marge opérationnelle courante proche de 8 %. Celui-ci prendra en compte un effort de recherche qui devrait être supérieur à 265 millions d'euros, réparti de façon équilibrée entre les Semences Potagères et les Semences de Grandes Cultures.

Vilmorin & Cie vise enfin une contribution des sociétés mises en équivalence - principalement AgReliant (Amérique du Nord. Grandes Cultures), Seed Co (Afrique. Grandes Cultures) et AGT (Australie. Grandes Cultures) de l'ordre de 22 millions d'euros.

Les objectifs pour 2020-2021 doivent permettre à Vilmorin & Cie de poursuivre la croissance de ses activités tout en continuant à délivrer des performances financières solides, sur un marché des semences résolument porteur, dont la crise sanitaire a permis de réaffirmer le caractère stratégique. Premier maillon de la chaîne alimentaire, la semence permet en effet d'assurer la sécurité alimentaire de demain. Vilmorin & Cie sera ainsi en mesure de conforter sa position de quatrième semencier mondial, tout en confirmant sa capacité à offrir des perspectives de développement résilient, tant à court qu'à moyen et long termes.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Lundi 2 novembre : Publication du chiffre d'affaires à la fin du 1e trimestre 2020-2021
Vendredi 11 décembre : Assemblée Générale des Actionnaires
Lundi 14 décembre 2020 : Détachement du dividende
Mercredi 16 décembre 2020 : Mise en paiement du dividende.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !