Cotation du 16/05/2022 à 17h35 Vicat -0,88% 28,000€

Vicat s'attend à une érosion de marge en 2022

Vicat s'attend à une érosion de marge en 2022
Vicat s'attend à une érosion de marge en 2022
Crédit photo © Vicat

(Boursier.com) — Au 31 mars 2022, le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Vicat atteint 789 millions d'euros, en progression de +11,6% en base publiée (707 ME en 2021), et de +12,4% à périmètre et change constants par rapport à la même période de 2021 qui avait été marqué par une solide reprise du secteur de la construction, constituant ainsi une base de comparaison élevée.

Situation financière

Au 31 mars 2022, les capitaux propres du cimentier s'élèvent à 2,675 milliards d'euros (2,458 MdsE au 31 mars 2021). La dette nette du groupe ressort à 1,546 MdE (1,270 MdE au 31 mars 2021), compte tenu d'une forte progression du besoin en fonds de roulement avec la hausse du chiffre d'affaires mais aussi de l'effet de l'inflation sur les stocks.

"La performance du groupe Vicat au 31 mars reflète le dynamisme de ses marchés, en dépit d'une base de comparaison élevée. L'évolution géopolitique récente n'a pas eu de conséquence directe au cours de ce trimestre sur le niveau d'activité du Groupe, qui enregistre ainsi une solide croissance par rapport à la même période en 2021. En effet, chacune des régions du Groupe enregistre une progression de son chiffre d'affaires à périmètre et change constants", commente Guy Sidos, Président-Directeur Général de Vicat.

Perspectives 2022

En 2022, le groupe s'attend à une hausse sensible de son chiffre d'affaires soutenue par la progression de son activité et la forte augmentation des prix de vente. L'Ebitda devrait croître, mais de façon moins sensible qu'en 2021. Compte tenu de ces éléments, Vicat s'attend à une érosion de sa marge d'Ebitda en 2022.

Sur l'année, le Groupe poursuivra ses efforts d'investissements... Les investissements industriels sont attendus en hausse par rapport à 2021 et devraient s'établir autour de 400 ME, dont environ 130 ME d'investissements de " maintenance " et 270 ME d'investissements "stratégiques".
Le groupe se réserve toutefois la possibilité d'adapter ses projets d'investissements, en réduisant si nécessaire la part de ses investissements dits de "croissance", en fonction de l'évolution de ses marchés et de sa génération de cash-flows.

"Dans un contexte global qui offre peu de visibilité à court terme, notamment sur les coûts de l'énergie, le Groupe poursuit sa stratégie d'amélioration de sa performance industrielle, d'utilisation accrue des combustibles secondaires, et mène une politique de prix adaptée à ce nouvel environnement, afin d'atteindre ses objectifs opérationnels, environnementaux et sociétaux", conclut Guy Sidos.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Vicat

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités