»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/08/2018 à 16h48 Vetoquinol -0,38% 53,000€

Vetoquinol : le résultat net ressort en hausse de +9,7% au S1

Vetoquinol : le résultat net ressort en hausse de +9,7% au S1
Vetoquinol : le résultat net ressort en hausse de +9,7% au S1
Crédit photo © Vetoquinol

(Boursier.com) — Au 1er semestre de l'exercice 2018, le chiffre d'affaires du Groupe Vetoquinol s'élève à 177,9 ME, en progression de +2,2 ME, soit +1,3% à données publiées. Le Groupe a appliqué la norme IFRS 15 "Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients" depuis le 1er janvier 2018. Afin d'établir des comparaisons, le Groupe a évalué l impacts de la norme sur son chiffre d'affaires qui conduisent à une augmentation de 2 ME sur le premier semestre 2017 et de 4,4 ME au titre de l'année 2017.

À taux de change constants, le chiffre d'affaires s'établit à 186 ME, en croissance de +4,7%. Le Groupe enregistre au 30 juin 2018 un impact de change négatif net de -8,1 ME, essentiellement lié au dollar US (-3,9 ME) au dollar canadien (-1,7 ME) mais aussi à la roupie indienne (-1,1 ME), au Réal brésilien pour -0,5 ME. À Périmètre et Change Constants (PCC), le chiffre d'affaires progresse de +4,7% (S1 2017 : +0,6%).

Les produits essentiels, "moteur" de la stratégie de Vetoquinol, continuent de progresser de +6,6% à données publiées et de +10,1% hors effets de change. Ils représentent 49% du chiffre d'affaires total au 30 juin 2018 contre 46,0% pour la même période de l'exercice 2017.

L'EBITDA du Groupe ressort à +27,4 ME, en hausse de +1,4 ME, soit +5,4% (S1 2017 : +26,0 ME) ; l'amélioration de la marge sur achat consommées permet de compenser l'investissement dans les équipes commerciales et la hausse des honoraires de 'R&D'. L'EBITDA représente 15,4% du chiffre d'affaires vs 14,8% à la fin du S1 2017.

Les dotations aux amortissements sont en augmentation de +0,2 ME (+3%) - la différence provient essentiellement d'amortissements sur des immobilisations corporelles en France (+0,3 ME) liés à la mise en service de nouvelles installations et bâtiments - projet de rénovation de nos ateliers de fabrication. Les dotations aux amortissements s'établissent à hauteur de +6,4 ME vs +6,2 ME sur le S1 2017. A taux de change constants, les dotations aux amortissements s'élèvent à +6,6 ME.

Les dotations et reprises de provisions sont en baisse avec une dotation nette de -1,1 ME vs une reprise nette de +0,5 ME au premier semestre 2017 ; soit un différentiel de -1,6 ME.

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) est stable et s'élève à +20,4 MEUR en légère baisse par rapport à celui du premier semestre 2017 +20,6 ME.

Le Résultat Opérationnel (RO) du S1 2018 est en baisse de -1,1%, soit -0,2 ME vs le RO à fin juin 2017. Le RO s'élève à +20,4 ME après prise en compte d'éléments non récurrents pour -0,07 ME vs un RO du S1 2017 : +20,6 ME.

La charge d'impôt s'élève pour le premier semestre 2018 à -4,7 ME (S1 2017 : -4,8 ME) ; le taux d'impôt apparent s'élève à 22,9% (2017 : 24,9%). La baisse provient essentiellement de la répartition des résultats par pays - mix géographique associé à la baisse du taux d'impôt aux USA (21% sur le premier semestre 2018 vs 34% sur le S1 2017) suite à la réforme fiscale - et de la volatilité des changes.
Le résultat net ressort en hausse de +9,7% par rapport au premier semestre 2017, après prise en compte de la charge d'impôt. Il s'élève à +15,8 ME vs +14,5 ME en S1 2017.

A fin juin 2018, l'Endettement Financier Net (EFN) s'établit à -92,9 ME vs -97,5 ME au 31 décembre 2017 soit au niveau du Groupe, une "position globale de trésorerie" positive, en diminution sur le premier semestre 2018 de -4,6 ME. Le second semestre est toujours marqué par une plus forte progression de la trésorerie du Groupe ; l'EFN à fin juin 2017 s'établissait à -75,7 ME et était en légère diminution sur le premier semestre 2017 de -2,4 ME.

La situation financière du Groupe est marquée par des capitaux propres très solides : +342,4 ME. Le flux de trésorerie généré par l'activité au cours du premier semestre 2018 est positif et s'élève à +5,9 ME, en diminution de -5,1 ME vs le flux de trésorerie généré au cours du premier semestre 2017.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com