Proposé par

Cotation du 16/05/2022 à 22h15 Goldman Sachs -1,16% 303,440$
  • GS - US38141G1040
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Vers des cyberattaques russes "extrêmement destructrices" ciblant les Etats-Unis ?

Vers des cyberattaques russes "extrêmement destructrices" ciblant les Etats-Unis ?
Vers des cyberattaques russes 'extrêmement destructrices' ciblant les Etats-Unis ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Des cyberattaques russes particulièrement destructrices pourraient coûter des milliards de dollars en dommages économiques aux États-Unis, craint un spécialiste de Goldman Sachs... Bien qu'aucune cyberattaque provenant de Russie et ciblant les États-Unis n'ait encore été clairement identifiée depuis l'invasion de l'Ukraine fin février, les économistes de Goldman Sachs dirigés par Jan Hatzius ont expliqué dans une note de recherche que les tensions croissantes auraient "augmenté le risque" de cyberactivité malveillante entre les deux nations, en particulier dans la mesure où près de 60% des cyberattaques provenant d'États l'année dernière étaient attribuées à la Russie...

Sur les 16 secteurs que le Département de la sécurité intérieure a identifiés comme étant d'une importance cruciale pour l'économie et la sécurité nationale des États-Unis, Hatzius affirme que les secteurs de l'énergie, des services financiers et des transports sont particulièrement exposés aux attaques russes compte tenu de leur importance économique élevée.

Les cyberattaques dirigées par des gouvernements cherchent historiquement à dérober propriétés intellectuelles, plans financiers sensibles et informations stratégiques, mais il y a également eu des cas d'attaques contre des infrastructures critiques, selon Goldman, qui ajoute que la Russie a piraté en février les plus grandes institutions financières ukrainiennes...

Risque majeur ?

Bien qu'improbable, la cyberactivité criminelle visant les infrastructures critiques des États-Unis est toujours technologiquement possible et pourrait être "extrêmement destructrice", note encore Goldman, qui souligne qu'une attaque qui cible le réseau électrique du nord-est des États-Unis et plonge les 15 États de la région dans l'obscurité pourrait causer entre 250 milliards de dollars et 1.000 milliards de dollars de dommages économiques !

Un degré élevé de dépendance à l'égard de la technologie numérique rendrait en outre les États-Unis particulièrement vulnérables aux cyberattaques. GS relève tout de même quelques points positifs, comme les investissements élevés du secteur privé dans la cybersécurité, une réglementation stricte et... un système d'enseignement supérieur solide, contribuant à réduire la vulnérabilité du pays.

Pour en savoir plus sur Cyber avec eToro...

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Goldman Sachs

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Dossier

Dossier spécial " Cyber "

Dossier spécial " Cyber "

Le cliché du pirate informatique, penché sur son écran d’ordinateur dans l’obscurité, et habillé d’un sweat à capuche, n’est plus du tout d’actualité. Loin de cette image créée par les médias dans les années 90, véhiculant l’image de quelques « geeks » et autres activistes isolés, la cybercriminalité pèse désormais très lourd dans l’économie mondiale, et a encore grandi ces derniers mois, avec la pandémie de coronavirus. Les mesures de confinement imposées partout dans le monde, le télétravail ...

Sommaire