Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 09h21 Verimatrix (ex Inside Secure) 0,00% 2,410€
  • VMX - FR0010291245
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Verimatrix : CA de 20 millions de dollars au 1er trimestre

Verimatrix : CA de 20 millions de dollars au 1er trimestre
Verimatrix : CA de 20 millions de dollars au 1er trimestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Verimatrix affiche un chiffre d'affaires de 20,0 millions de dollars au premier trimestre 2020. Le chiffre d'affaires pro forma de l'activité stratégique Logiciels s'est inscrit en hausse de 3% en glissement annuel (en incluant Verimatrix, Inc. sur 3 mois en 2019). Le chiffre d'affaires pro forma total est ressorti en baisse de 13% en glissement annuel, dans la mesure où le premier trimestre 2019 incluait un chiffre d'affaires non récurrent de 3,6 millions de dollars du programme de licence de brevets NFC géré par France Brevets (contre une contribution nulle au premier trimestre 2020).

Au cours du trimestre, la Société a réalisé de nouvelles avancées significatives dans le déploiement de son offre émergente SaaS et par abonnement. Le CAAR (chiffre d'affaires annuel récurrent) est passé de 3,8 millions de dollars au 31 décembre 2019 à 6,2 millions de dollars au 31 mars 2020 (+68%). La dynamique dont a bénéficié Verimatrix se trouve encore renforcée par la volonté des diffuseurs de contenus de confier la gestion de leurs infrastructures à des opérateurs de services hébergés, tout particulièrement dans le contexte des politiques de confinement mises en place dans de nombreux pays qui limitent l'accès des salariés aux locaux des entreprises.

Les revenus récurrents tirés des redevances, des contrats de maintenance et d'abonnement se sont élevés à 14 millions de dollars au premier trimestre 2020, en hausse de 18% en glissement annuel.

Les revenus de licence et des services non récurrents se sont établis à 6 millions de dollars au premier trimestre 2020, conjuguant un faible niveau de nouvelles licences à la fin du premier trimestre 2020, partiellement compensé de nouveaux contrats de licence avec les clients existants, qui connaissent une augmentation de la demande de leur contenu.

La contribution des revenus récurrents au chiffre d'affaires de la Société s'est donc élevée à 70% au premier trimestre 2020, contre 56% pour l'exercice 2019 tout entier, sous l'effet combiné de la croissance des revenus récurrents en valeur absolue et de la faiblesse relative des revenus sur les nouveaux contrats de licences à la fin du premier trimestre 2020.

Par régions, la signature de nouveaux contrats a été touchée très sévèrement d'abord en Asie-Pacifique puis, à partir de mars en Europe, consécutivement à la mise en place des mesures de confinement, tandis que la région Amérique du nord et du sud a connu une progression à deux chiffres au premier trimestre en glissement annuel.

Au cours du trimestre, en parallèle des efforts d'adaptation au nouvel environnement opérationnel, Verimatrix a poursuivi ses investissements en R&D, avec le lancement d'une série de produits tels que Verimatrix Embedded DRM, nouveau toolkit permettant l'intégration de solutions embarquées de sécurité vidéo garantissant que la distribution de contenu premium respecte les normes du secteur. La Société a également noué des partenariats, notamment avec Akamai pour l'intégration de sa solution watermarking serveur, ou avec Broadcom pour simplifier les déploiements de décodeurs et de box de télévision Android en intégrant en amont la solution Verimatrix Video Content Authority System (VCAS) à la plateforme Android TV de Broadcom.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2020 a augmenté de 26% par rapport au chiffre d'affaires consolidé (IFRS) du premier trimestre 2019 (15,9 millions de dollars), qui n'intégrait les activités de Verimatrix, Inc. que pour un mois (contre trois mois en 2020) et qui incluait une contribution de 3,6 millions de dollars du programme de licence de brevets NFC (contre zéro au T1 2020).

La Société a pris l'ensemble des mesures utiles et nécessaires conformément aux législations locales dans les juridictions où Verimatrix est employeur, afin de protéger la santé de ses salariés.

Grâce à la mise en oeuvre d'une politique de télétravail systématique, la Société est en mesure de maintenir son activité avec une diminution limitée de sa productivité en assurant la continuité du développement de nouveaux produits, de la livraison des produits et des activités de support et de maintenance.

D'un point de vue commercial, la Société fait preuve de résilience grâce à la part significative des revenus récurrents et notamment de la base installée de sa clientèle du secteur du contenu vidéo. Toutefois, la situation sanitaire mondiale liée à la pandémie de Covid-19 et aux mesures de confinement mises en oeuvre dans de nombreux pays, "entraîne un ralentissement du processus commercial, et, en particulier, retarde le déploiement et la montée en gamme de certains nouveaux systèmes".

La forte dynamique créée par l'explosion de la demande de contenu partout dans le monde, qui requiert des solutions de protection de contenu simples, évolutives, standardisées et sûres, se voit renforcée par un intérêt accru des clients pour les solutions de sécurité en tant que service. Grâce à ces solutions, ils peuvent déporter la gestion des infrastructures sur des partenaires et plus facilement faire face aux pics de visionnage de contenus sans avoir à investir dans des capacités supplémentaires, et, en conséquence, peuvent concentrer leurs investissements dans leur coeur de métier.

Au 15 avril 2020, la Société affichait une trésorerie consolidée de 46 millions de dollars, contre 54 millions de dollars au 31 décembre 2019, un niveau qui est conforme à ses anticipations et à la saisonnalité de l'activité. Les dettes financières viendront à échéance en juillet 2022 (obligations convertibles OCEANE pour 16 millions d'euros) et février 2026 (emprunt obligataire in fine pour 44 millions de dollars). Le recouvrement des créances auprès des clients n'a montré aucun signe de ralentissement et la Société n'a pas fait face à de défauts de paiement, même si la Société reste vigilante compte tenu des difficultés économiques causées par la pandémie.

En 2019, la Société a réalisé l'acquisition de Verimatrix, Inc. et la cession de sa division non stratégique Silicon IP, pour devenir un acteur pure player dans les solutions logicielles de cybersécurité innovantes, faciles à utiliser qui permettent de protéger le contenu vidéo, les applications, et terminaux sur différents marchés. La Société s'est également concentrée sur l'intégration de Verimatrix, Inc. et la mise en oeuvre du plan de synergies de coûts attendus.

Verimatrix entend à l'avenir tirer parti de la dynamique créée par l'explosion de la demande de contenu vidéo partout dans le monde, développer l'activité de protection de codes et d'applications, obtenir des synergies commerciales significatives et développer l'activité émergente d'abonnements en s'appuyant à la fois sur les licences pour utilisation sur site et sur les solutions SaaS et accroître ainsi le chiffre d'affaires annuel récurrent (CAAR).

À court terme, toutefois, la crise sanitaire et ses conséquences économiques ont une incidence sur le processus de prise de décision des clients de Verimatrix et sur leur capacité à mettre en oeuvre et à déployer de nouveaux projets, ce qui aura une incidence sur l'activité au cours des prochains mois. La Société estime cependant que la plupart des nouveaux projets seront reportés, mais pas annulés.

Les conséquences de la pandémie de Covid-19 sur les économies du monde entier restent difficiles à quantifier et l'établissement de prévisions "représente un défi pour l'heure". Malgré la résilience des activités stratégiques de Verimatrix et la conviction de l'équipe dirigeante que la plupart des nouvelles affaires du pipeline seraient retardées, mais pas annulées, la Société a décidé de suspendre ses objectifs pour 2020 et 2021 en attendant que la situation macroéconomique s'améliore et regagne en visibilité. Verimatrix espère pouvoir faire un point sur ses objectifs lors de la publication de ses résultats du premier semestre 2020, le 29 juillet 2020.

En attendant, la Société maintient une maîtrise rigoureuse de ses coûts afin de préserver la rentabilité et sa trésorerie tout en investissant dans ses produits et ses services et dans sa présence commerciale afin de capter le potentiel à long terme de ses marchés, qui demeure intact malgré les défis à court terme.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !