Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/07/2020 à 17h35 Vergnet -0,61% 0,328€
  • ALVER - FR0004155240
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vergnet publie un résultat net de +0,15 ME

Vergnet publie un résultat net de +0,15 ME
Vergnet publie un résultat net de +0,15 ME
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'Assemblée Générale Mixte de Vergnet s'est réunie, à huis clos compte tenu des règles sanitaires, le 10 Juin 2020 sous la Présidence de Monsieur Patrick Werner. Elle a approuvé les comptes sociaux et consolidés de l'exercice clos le 31 Décembre 2019, qui se traduisent par un chiffre d'affaires de 11,6 ME, en net repli par rapport à 2018 et, malgré ce contexte compliqué, par un résultat net légèrement positif de 0,15 ME.

Le chiffre d'affaires a été fortement pénalisé par les retards de mise en oeuvre de deux contrats (Nouvelle-Calédonie et Antigua et Barbuda), retards liés à des procédures administratives menées par nos clients. Pour l'essentiel, cependant, il s'agit de reports sur 2020 et 2021.
L'exploitation supporte, en outre, d'importants frais liés à la gestion des contentieux concernant certaines créances du redressement judiciaire.

Le bilan consolidé, déjà largement restauré à fin 2018, présente un visage encore amélioré : des fonds propres de plus de 5 ME, un endettement financier quasi nul. Le Groupe a ainsi traversé une année 2019 complexe sans avoir recours à de nouveaux concours financiers externes. Au cours de l'exercice 2019, il a de plus obtenu la mise en place par BPI Assurance Export, d'une nouvelle ligne de garantie de 1,5 ME.
Au total, le Groupe a donc fait preuve d'une remarquable résilience en 2019. Sur ces bases, la Banque de France a, début 2020, remonté à 5, la notation de VERGNET S.A.. Deux de ses filiales (VERGNET Energies et Photalia) se sont récemment vues attribuer la note 5+.

A toutes fins utiles, et afin de permettre la recherche de financements nécessaires à la stratégie de développement du Groupe, l'Assemblée a, comme en 2019, autorisé le Conseil d'Administration à procéder, le cas échéant, à des augmentations de capital sous diverses formes, pour un montant nominal global plafonné à 400.000 euros.

Perspectives 2020 dans le contexte de pandémie

Avant la crise du COVID-19, le Groupe visait, pour 2020, un chiffre d'affaires de plus de 30 ME et un résultat d'exploitation supérieur à 2,5 ME appuyé sur un carnet de commandes de plus de 30 ME.
La crise du coronavirus n'a, bien sûr, pas épargné le Groupe : un arrêt de la production pendant deux mois, impossibilité pour les commerciaux de voyager, confinement de nos clients et prospects dans leurs pays de résidence, solvabilité de certains clients affectée par la baisse des prix du pétrole et des matières premières, difficultés logistiques et d'approvisionnements.

Devant cette situation, le Groupe a promptement et efficacement réagi afin de limiter les effets de la crise sur ses activités :
- Hormis les personnels de production totalement empêchés, tous les autres collaborateurs ont activement poursuivi leur activité en télétravail, réussissant ainsi à assurer la continuité du Groupe. Considérant qu'il lui était possible de supporter le coût des personnels de production en inactivité forcée, le Groupe n'a donc, pour des raisons éthiques qui font sa fierté et sa force, pas jugé bon de recourir en quoi que ce soit au chômage partiel.
Dès la fin du confinement total, le 11 mai dernier, les personnels de production ont progressivement repris le travail dans les ateliers de Servian et de Ormes. Et dès le 2 Juin 2020, les personnels en télétravail ont été appelés à rejoindre leur poste dans le strict respect des instructions sanitaires du Gouvernement.
Le Groupe est donc maintenant pleinement opérationnel.
- Au plan financier, afin de sécuriser l'avenir, le Groupe a sollicité et obtenu un prêt garanti par l'Etat (PGE), à hauteur du plafond autorisé de 2,2 ME. Ce montant a été couvert par deux PGE (CIC Ouest et BNP Paribas) pour 1,5 ME et par un prêt Atout de BPI pour 0,7 ME. Ces concours ont été complétés par un différé de paiement des charges sociales et fiscales à hauteur de 0,4 ME.
- Sur le plan de l'exploitation, sauf nouvelles difficultés, si les conséquences de l'épidémie sont sérieuses pour le Groupe, elles devraient être supportables. Ainsi, le Groupe envisage un chiffre d'affaires se situant autour de 25 ME, avec un résultat d'exploitation positif pour 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !