»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/08/2018 à 13h04 Vergnet -1,80% 0,381€
  • ALVER - FR0004155240
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vergnet : les difficultés persistent, mais la cotation pourrait reprendre en mai

Vergnet : les difficultés persistent, mais la cotation pourrait reprendre en mai
Vergnet : les difficultés persistent, mais la cotation pourrait reprendre en mai
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Vergnet publie ses comptes 2017. Les difficultés financières du groupe se sont poursuivies en 2017 avec l'échec de la période de conciliation et la recherche infructueuse de partenaires financiers. Le 29 août 2017, Vergnet SA s'est déclarée en cessation de paiement et le 30 août, le Tribunal de Commerce d'Orléans a ouvert une procédure de redressement judiciaire.

Cette situation a pesé sur la performance de l'exercice avec un chiffre d'affaires en retrait qui s'établit à 19,2 ME, contre 22,8 ME en 2016. L'activité a surtout été soutenue par l'exécution des contrats de Kiffa en Mauritanie et d'Amdjarass au Tchad, ainsi que par la maintenance sur le site d'Ashegoda en Ethiopie. La structure de charges s'est adaptée avec des charges de personnel en baisse. Le résultat d'exploitation ressort en perte à -3,8 ME et le résultat net part du groupe s'inscrit dans le rouge à -4,6 ME, contre -4,9 ME en 2016. Au 31 décembre 2017, Vergnet affichait des capitaux propres négatifs de 9,4 ME.

Pour les années à venir, le groupe est parvenu à entretenir un portefeuille de prospects significatif, en dépit de ses difficultés financières. A la suite de l'approbation du plan de continuation par le Tribunal de Commerce d'Orléans, le 6 mars dernier, la société poursuit ses actions de redressement. Outre la mise en place d'un nouveau Directoire, composé de Patrick Werner, Président, François Gourd et Marc Rivard le 21 décembre dernier, la société a signé le contrat-cadre d'Antigua & Barbuda, dont la première tranche de 11,7 ME sera exécutée en 2018.

Conformément aux engagements pris dans le plan de redressement devant le Tribunal, une assemblée générale mixte est convoquée pour le 9 mai afin d'intégrer au capital les créances rachetées par ARUM International à la BPI, les créances détenues par les créanciers ayant opté pour une incorporation au capital, ainsi que les concours financiers apportés notamment par Krief Group pour soutenir la trésorerie de la société.

Le but de la société reste de permettre une reprise de la cotation dans les meilleurs délais, celle-ci conditionnant la suite de la restructuration de son bilan. Cette reprise pourrait intervenir d'ici la fin mai 2018.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com