Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/08/2020 à 17h28 Vergnet -0,25% 0,396€
  • ALVER - FR0004155240
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vergnet : la société publie une perte nette annuelle de 18,9 ME

Vergnet : la société publie une perte nette annuelle de 18,9 ME
Logo Vergnet

(Boursier.com) — Vergnet a publié un chiffre d`affaires de 67,7 ME pour l'exercice 2011. Le pôle Eau-Solaire a enregistré une baisse ponctuelle de son activité à 12,7 ME (vs 15 ME en 2010), tandis que le pôle Eolien a réalisé un chiffre d`affaires de 55 ME (vs 67,4 ME en 2010) compte tenu du retard de lancement des phases II et III du projet Ashegoda en Ethiopie et de conditions dégradées sur ses marchés Farwind.

L`activité 2011 a été portée par les contrats export en cours d`exécution mais le Groupe a souffert d`une prise de commandes réduite sur l`ensemble de ses marchés (12 GEV MP sur l`exercice).

Résultats : perte nette de 18,9 ME.

Comme anticipé, le Groupe enregistre pour 2011 une perte d`exploitation de 9,6 ME constituée d`une perte de 10,9 ME pour le pôle Eolien (contre -8,4 ME en 2010) et d`un bénéfice d`exploitation de 1,3 ME pour le pôle Eau-Solaire (contre 1,8 ME en 2010).

La rentabilité du projet Ashegoda reconnue sur l`exercice 2011, les conditions de marché dégradées et l`impact d`éléments non récurrents liés au développement technique des produits du pôle Eolien n`ont pas permis de couvrir les coûts de structure et les frais de développement supportés par le Groupe.

Dans ce contexte, Vergnet a engagé au 4e trimestre un plan d`économies de coûts qui s`est traduit notamment par la fermeture de son site de production de pales de GEV HP 1 MW et par une réduction des effectifs permanents du pôle éolien (près de 40 personnes sur 220). Une provision pour restructuration a été comptabilisée dans les comptes de l`exercice 2011 et ces mesures ont été effectives dès le 1er trimestre 2012.

La perte exceptionnelle de 6,8 ME intègre une provision pour restructuration de 0,6 ME et une dépréciation exceptionnelle des immobilisations de 6 ME relatives au programme de développement de la GEV HP 1 MW et à la fermeture du site de production de pales de GEV HP 1 MW. Cette dépréciation exceptionnelle est la conséquence des résultats de l`appel à projets éolien dans les DOM publiés en février 2012 par le Gouvernement. En effet, ces résultats ont fait apparaître une contradiction non anticipée entre deux dispositifs législatifs qui bloque pour une durée indéterminée la réalisation effective des projets. De plus, le niveau d`activité qui serait généré par cet appel d`offres, sous réserve d`une mise en conformité de la loi, apparaît sensiblement inférieur aux anticipations du Groupe.

Compte tenu de ces éléments et d`une charge d`impôt de 1,6 ME résultant de la limitation de la prise en compte des impôts différés actifs à la hauteur des impôts différés passifs de même échéance, le résultat net part du Groupe ressort en perte de 18,9 ME.

Situation financière : impact de la baisse d`activité

Au 31/12/11, Vergnet dispose de 2,2 ME de capitaux propres (contre 11 ME au 31/12/10), de 7,7 ME de dette obligataire convertible, de 1,0 ME de dettes financières et d`une trésorerie nette active de 7,8 ME (contre 4,6 ME au 31 décembre 2010). Cette situation financière inclut l`apport de 18 ME réalisé en mai 2011 dans le cadre de l`entrée du Fonds Stratégique d`Investissement et de Nass&Wind au capital de Vergnet.

Perspectives 2012 : négociations en cours pour assurer le financement de l`activité

La Société conduit actuellement des négociations avec ses principaux partenaires financiers et industriels visant à assurer le financement de son activité sur le second semestre de l`exercice 2012. Ces négociations portent essentiellement sur :

la prorogation de concours court terme d`un montant de 5 ME venant progressivement à échéance au 30 septembre 2012 ;

la redéfinition des conditions financières de réalisation du projet Ashegoda.

Si ces négociations n`aboutissaient pas, il en résulterait une incertitude quant à la capacité du Groupe à poursuivre son activité, et en conséquence, à acquitter ses dettes dans le cadre normal de cette activité, étant précisé que les comptes annuels ont été établis dans le respect du principe de continuité de l`exploitation.

Parallèlement à ces discussions, le Groupe étudie toutes les options qui lui permettraient de pérenniser son modèle économique dans le contexte actuel de faible demande et de concurrence accrue.

Vergnet communiquera à ses actionnaires dès que possible l`état d`avancement de ses recherches.

©2012-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !