Cotation du 21/10/2021 à 17h35 Vergnet +9,04% 0,295€
  • ALVER - FR0004155240
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vergnet : 12,7% de croissance du chiffre d'affaires au 1er semestre

Vergnet : 12,7% de croissance du chiffre d'affaires au 1er semestre
Vergnet : 12,7% de croissance du chiffre d'affaires au 1er semestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires du 1er semestre est traditionnellement faible chez Vergnet, du fait notamment de la spécificité des activités d'EPC (Engineering Procurement Construction).

Pour 2021, ce semestre est encore marqué par les conséquences de la pandémie de COVID-19. Même si la période n'a pas été marquée par un arrêt de la production, comme en 2020, l'entreprise doit s'adapter à de nouvelles conditions avec ses fournisseurs, à l'augmentation drastique des prix du transport maritime et des fournitures, aux restrictions sanitaires encore présentes dans plusieurs régions du monde, aux perturbations parfois majeures dans l'exécution de certains contrats en 2020.

Le chiffre d'affaires ressort à 6,5 millions d'euros au 1er semestre (5,8 ME en 2020). Il est en croissance de 12,7%.

Perspectives

Le carnet de commandes reste à un niveau élevé et les perspectives commerciales sont qualifiées d'excellentes. Vergnet a vu renouveler sa certification ISO 9001 (qualité).

Sur le plan financier, la reconstitution d'un pool de garants bancaires reste une priorité, le Groupe ayant besoin de garanties pour l'exécution de ses contrats, tant en trésorerie qu'en garanties de bonne exécution. D'ores et déjà, 3 banques ont manifesté leur intérêt à participer à ce pool de garanties. Des démarches sont en cours pour y associer une 4e banque afin de compléter ce pool.
La trésorerie du Groupe a été soutenue par les tirages (à date, 4 tirages de 1 ME chacun) de la ligne de financement souscrite auprès de Park Capital. En l'état actuel des choses, Vergnet compte poursuivre ces concours.

En conclusion, après ce semestre de transition post pandémie, l'année en cours devrait se traduire par le lancement d'ici fin 2021 de l'important contrat d'Agadez au Niger en cours de renégociation, ainsi que par la reprise de l'exécution du contrat de l'extension de la centrale d'Amdjarass au Tchad, suspendue pendant plus d'un an. L'activité du Groupe devrait donc reprendre sur un rythme conforme aux attentes telles qu'elles se présentaient avant l'irruption de la pandémie et de ses conséquences.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !