Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/05/2021 à 11h04 Veolia Environnement +0,91% 25,370€
  • VIE - FR0000124141
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Veolia appelle Suez au dialogue, après l'avis de l'AMF

Veolia appelle Suez au dialogue, après l'avis de l'AMF
Veolia appelle Suez au dialogue, après l'avis de l'AMF
Crédit photo © Société Suez Environnement

(Boursier.com) — Trois jours après que les autorités boursières eurent taclé Suez sur ses méthodes visant à contrer l'offre de rachat de Veolia, ce dernier a appelé lundi au dialogue la cible de son offre. Le géant des services collectifs a aussi demandé à Suez de désactiver la fondation de droit néerlandais utilisée pour contrecarrer son offre d'achat.

"Veolia invite (...) les dirigeants de Suez à désactiver dès à présent la fondation et à saisir l'opportunité d'une discussion raisonnable permettant enfin le dénouement positif de la situation", a ainsi déclaré Veolia dans un communiqué publié lundi.

Vendredi, l'autorité des marchés financiers (AMF) a estimé que la riposte engagée par Suez face à l'offre de son rival ne respectait pas les règles applicables aux offres publiques. "La combinaison entre les modifications que la société Suez annonce avoir apportées au dispositif de la fondation de droit néerlandais et la proposition du consortium Ardian-GIP négociée et soutenue par le conseil d'administration de Suez porte atteinte aux règles et principes directeurs applicables aux offres publiques", a estimé le gendarme de la Bourse française.

OPA à 18 euros par action Suez

Veolia, devenu en octobre le premier actionnaire de Suez après le rachat d'une participation de 29,9% auprès d'Engie, cherche depuis plusieurs mois à prendre le contrôle de son concurrent mais ce dernier s'y oppose farouchement.

Le groupe dirigé par Antoine Frérot a déposé le 8 février dernier une offre sur le solde du capital de Suez au prix de 18 euros par action et compte défendre son projet dans le cadre de la prochaine assemblée générale de son rival qui doit être convoquée d'ici à fin juin. L'AMF doit prochainement rendre son avis sur la conformité de l'offre publique lancée par Veolia.

La cession des actifs dans l'eau en question

Pour se défendre, le spécialiste de la gestion de l'eau et des déchets a récemment rendu définitive jusqu'en septembre 2024 une fondation de droit néerlandais empêchant la cession de ses activités dans l'eau en France, bloquant de fait la réalisation du projet de Veolia qui a prévu de les céder pour des raisons de concurrence.

Suez a parallèlement proposé d'engager des discussions avec Veolia en vue de trouver un compromis sur la base d'une proposition du consortium de fonds Ardian-GIP, qui envisage de reprendre une importante partie des activités du groupe pour 11,9 milliards d'euros.

L'AMF a estimé que ce consortium Ardian-GIP - qui a expliqué que sa proposition ne constituait pas une contre-offre - "se place de fait, avec l'appui de la société visée par l'offre, qui lui a octroyé un engagement d'exclusivité, dans une situation de compétition avec la société Veolia".

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !