Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/09/2020 à 17h35 Engie (EX GDF SUEZ) +1,75% 11,355€
  • ENGI - FR0010208488
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Veolia : Antoine Frérot n'exclut pas une OPA hostile sur Suez

Veolia : Antoine Frérot n'exclut pas une OPA hostile sur Suez
Veolia : Antoine Frérot n'exclut pas une OPA hostile sur Suez
Crédit photo © Suez Environnement

(Boursier.com) — Le jeu du chat et de la souris se poursuit entre Veolia, Suez et Engie. Alors que le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets propose 15,50 euros par action pour reprendre la participation de 29,9% d'Engie dans Suez, le patron de Veolia juge ce prix 'juste'. "Nous avons bien étudié ce prix que nous leur avons proposé. C'est un bon prix", a déclaré Antoine Frérot sur 'BFM Business'. "C'est un bon prix, c'est un très bon prix qui tient compte de la capacité de création de richesse de ce projet (...), je crois que c'est un prix 'fair'", a ajouté le PDG de Veolia.

Hier, une source interne à Engie a déclaré à Reuters que "le montant proposé n'est pas suffisant, il faut que Veolia revoie sa copie". D'autres sources de l'agence ont indiqué qu'Engie n'excluait pas d'examiner des propositions alternatives qui pourraient survenir au cours des prochaines semaines.

Chez Suez, le Conseil d'administration a réitéré à l'unanimité sa totale confiance dans le projet stratégique fortement créateur de valeur de Suez en tant que société indépendante. Le groupe prenant soin de préciser que la démarche de Veolia est non sollicitée.

Interrogé sur la possibilité que Veolia lance une OPA hostile sur Suez si son projet actuel n'aboutit pas, Antoine Frérot a déclaré ce matin : "rien n'est exclu, ça dépendra beaucoup des raisons qui font qu'Engie n'accepte pas notre proposition, et nous aviserons à ce moment-là... S'il y a d'autres projets, ils seront comparés (...). Je suis persuadé que ce projet (...) d'un grand champion mondial français de la transformation écologique, c'est le meilleur projet qu'on puisse faire avec ces deux entreprises et tous les talents".

Antoine Frérot a par ailleurs précisé avoir le soutien de Matignon : "(Jean Castex) m'a dit qu'il trouvait que c'était un beau projet".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !