Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/08/2020 à 16h22 Valneva SE (ex-Vivalis) +15,59% 5,450€
  • VLA - FR0004056851
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Valneva s'enflamme, accord avec Pfizer

Valneva s'enflamme, accord avec Pfizer
Valneva s'enflamme, accord avec Pfizer
Crédit photo © Valneva

(Boursier.com) — Valneva s'envole de 27% ce matin en bourse à plus de 4 euros dans un volume massif. Valneva SE, société spécialisée dans les vaccins et le géant américain Pfizer, ont annoncé aujourd'hui leur collaboration pour le développement et la commercialisation du vaccin de Valneva contre la maladie de Lyme, actuellement en essais cliniques de Phase 2 !

VLA15 est actuellement le seul programme clinique actif contre la maladie de Lyme et couvre six sérotypes présents en Amérique du Nord et en Europe. Le candidat vaccin multivalent à sous-unités VLA15 cible la surface externe de la protéine A (OspA) de la Borrelia, un mécanisme d'action déjà bien établi pour un vaccin contre la maladie de Lyme. L'OspA est l'une des protéines de surface les plus exprimées par les bactéries Borrelia lorsqu'elles sont présentes dans une tique. VLA15 a démontré de solides résultats d'immunogénicité et d'innocuité lors des études pré-cliniques et de Phase 1.

Le programme a reçu le statut de 'Fast track' de l'autorité de santé américaine, FDA, en juillet 2017. Valneva a finalisé le recrutement et le suivi de plus de 800 patients dans les deux études de Phase 2 de son vaccin contre la maladie de Lyme. Le groupe prévoit de publier de premiers résultats de Phase 2 mi-2020.

Valneva et Pfizer travailleront en étroite collaboration pendant tout le développement de VLA15. Valneva pourra recevoir des paiements d'un montant total de 308 millions de dollars dont un paiement initial de 130 millions de dollars, des paiements d'étape de 35 millions liés à l'avancée du développement du produit et jusqu'à 143 millions de dollars de paiements additionnels liés aux premières étapes de commercialisation du produit.

Selon les termes de l'accord, Valneva financera 30% de tous les coûts de développement jusqu'à la fin du programme de développement et en retour, Pfizer versera à Valneva des redevances croissantes sur les ventes, avec un taux débutant à 19%. Pfizer dirigera les activités liées aux dernières étapes de développement du vaccin et sera seul en charge de la commercialisation.

Thomas Lingelbach, Directeur Général de Valneva, a indiqué : "Cette collaboration est extrêmement motivante car elle offre l'opportunité d'un développement et d'un lancement rapides d'un vaccin pouvant répondre à un besoin médical très important et non satisfait. Elle valide également les fortes compétences de Valneva en matière de R&D dans les vaccins. Nous pensons que Pfizer est le meilleur partenaire pour notre vaccin contre la maladie de Lyme compte tenu de ses capacités exceptionnelles de développement et de commercialisation. Notre équipe est extrêmement enthousiaste à l'idée de travailler avec un partenaire aussi performant".

"La maladie de Lyme est la maladie transmise par les tiques la plus fréquente aux États-Unis avec une prévalence et une portée géographique qui ne cessent de croître. Nous avons hâte de travailler en étroite collaboration avec Valneva sur l'avancée du programme VLA15 et de pouvoir potentiellement apporter une nouvelle solution aux patients pour répondre à ce besoin médical important", a indiqué Nanette Cocero, Global President de Pfizer Vaccines. "En tant que société de recherche et fabricant de vaccins pédiatriques et adultes, dont un vaccin contre l'encéphalite à tiques en Europe, nous pensons que l'expérience de Pfizer dans les vaccins, son expertise scientifique et ses capacités commerciales mondiales vont contribuer à permettre au programme VLA15 d'atteindre son plus haut potentiel pour aider à protéger enfants comme adultes contre la maladie de Lyme".

Cette transaction est subordonnée aux autorisations réglementaires usuelles en matière de droit de la concurrence, dont notamment la loi antitrust Hart-Scott-Rodino (Hart-Scott-Rodino Antitrust Improvements Act).

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !