Cotation du 27/09/2021 à 17h35 Valneva SE (ex-Vivalis) -1,59% 12,970€

Valneva s'effondre après l'annonce britannique

Valneva s'effondre après l'annonce britannique
Valneva s'effondre après l'annonce britannique
Crédit photo © Valneva

(Boursier.com) — Comme attendu, la chute est sévère pour Valneva ce matin avec un plongeon de plus de 40% sous les 12 euros. Il a fallu attendre une quinzaine de minutes pour voir le titre coter compte tenu de l'afflux d'ordres vendeurs. Le coup est rude pour la firme basée à Saint-Herblain qui a annoncé que le gouvernement britannique avait résilié son contrat de fourniture de vaccins contre la COVID-19, VLA2001. La société conteste les allégations du gouvernement britannique selon lesquelles elle aurait manqué à ses obligations dans le cadre de l'accord.

"Valneva a travaillé sans relâche, et s'est investi au maximum de ses capacités, dans sa collaboration avec HMG, notamment en engageant des ressources significatives et en montrant une très forte implication afin de répondre aux demandes d'HMG sur des vaccins adaptés aux variants. Valneva continue à être pleinement engagé dans le développement de VLA2001 et va accroître ses efforts avec d'autres clients potentiels afin de s'assurer que son vaccin inactivé puisse être utilisé dans la lutte contre la pandémie", affirme le laboratoire.

VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus entier, inactivé et adjuvanté contre la Covid-19 en essais cliniques en Europe. Comme il cible l'ensemble du virus plutôt que la seule protéine de pointe, certains scientifiques pensent qu'il pourrait mieux résister aux variants.

"C'est bien évidement un coup dur pour Valneva qui perdrait par la même occasion son plus gros client et son plus grand soutien sur ce programme. La société discute toujours avec d'autres clients potentiels (dont l'Union Européenne) mais sans succès pour l'instant. Si cette décision du gouvernement britannique se confirmait l'impact serait très lourd pour Valneva au regard de l'importance de ce programme dans notre valorisation de la société (environ 60%) ", affirme Portzamparc, qui place sa recommandation 'sous revue' le temps d'avoir plus de visibilité sur l'impact de cette décision.

"Alors que les raisons de la résiliation ne sont pas absolument claires et bien que nous nous attendions à ce que le cours de l'action prenne un coup net aujourd'hui, nous dégradons notre conseil à 'neutre'", explique pour sa part Bryan Garnier. "Nous continuons à penser que Valneva bénéficie de fondamentaux solides, avec des résultats de phase III positifs pour son candidat vaccin contre le chikungunya et l'accord avec Pfizer pour le développement du vaccin contre la maladie de Lyme. En ce qui concerne ce dernier, les résultats positifs de la phase II et une technologie bien connue nous incitent à penser qu'il y a de bonnes chances d'obtenir des résultats positifs en phase III".

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Valneva SE (ex-Vivalis)

Plus d'actualités