Cotation du 30/11/2021 à 13h22 Vallourec -1,58% 7,800€

Vallourec : violente chute !

Vallourec : violente chute !
Vallourec : violente chute !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Vallourec décroche de 12% à 6,4 euros en début de séance, sanctionné après son léger avertissement. Le spécialiste des tubes métalliques sans soudure anticipe désormais un résultat brut d'exploitation pour l'ensemble de l'année proche du bas de l'objectif de 475 à 525 ME communiqué précédemment en raison de la baisse récente des prix du minerai de fer. Par ailleurs, une dynamique de prises de commandes plus forte que prévu pour des livraisons en 2022, combinée à l'évolution des prix des matières premières et de l'énergie, entraînera une augmentation plus importante des stocks à la fin de l'année. En conséquence, Vallourec table désormais une consommation de flux de trésorerie comprise entre -380 et -300 ME pour 2021 (contre 160 à 240 ME précédemment), en raison principalement de la hausse du besoin en fonds de roulement en lien avec la reprise d'activité, et incluant des coûts ponctuels associés à la restructuration financière.

Au troisième trimestre, le groupe a dégagé un RBE de 128 ME, en hausse de 80% sur un an (129,8 ME de consensus), pour un chiffre d'affaires de 834 ME (885 ME attendus), en progression de 16,4%. Le flux de trésorerie disponible est ressorti à -103 ME, contre 35 ME au troisième trimestre 2020.

Le management a par ailleurs annoncé le lancement du processus de cession de ses activités en Allemagne, qui "continuent de sous-performer malgré les plans d'amélioration qui y ont été mis en oeuvre".

A la suite de ces annonces, Oddo BHF reste à 'surperformance' sur le dossier avec une cible de 13 euros. A l'issue de sa restructuration financière finalisée fin juin, la situation bilantielle a été assainie et le groupe redevient "investissable", selon le broker, pour certaines catégories d'investisseurs (fonds restructurations ou investisseurs sans filtre ESG fort) tout en permettant de patienter quelques trimestres sans mettre à risque la structure du bilan. Le groupe continue d'optimiser son portefeuille avec comme objectif un renforcement de la production au Brésil (et une poursuite de la désensibilisation à l'Europe). Notons que Jefferies a de son côté abaissé son objectif de cours de 14 euros à 13 euros, tout en maintenant sa recommandation "acheter".

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !