Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/12/2020 à 12h59 Vallourec -6,51% 26,495€
  • VK - FR0013506730
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Vallourec bondit de plus de 6% en séance

Vallourec bondit de plus de 6% en séance
Vallourec bondit de plus de 6% en séance
Crédit photo © Société Vallourec

(Boursier.com) — Vallourec s'offre une hausse de 6,5% à 3,474 euros à l'approche de la mi-séance à la Bourse de Paris. Le spécialiste des tubes sans soudure pour l'industrie pétrolière prolonge ainsi le rebond esquissé la veille, qui lui avait permis de reprendre 2,7% après trois séances difficiles.

Ce regain de vigueur peut être attribué à Bernstein. Pas directement, puisque le bureau d'études est toujours très prudent, en restant à "souspondérer" pour une valorisation de 2 euros. En fait, l'analyste Nicholas Green a fait une découverte en se penchant sur le marché américain des tubes OCTG (l'acronyme d'Oil country tubular goods, tubes pour l'industrie pétrolière). A peu près tout le monde croit que l'industrie américaine OCTG grandit en phase de ralentissement, ce qui ressemble à peu près à un désastre et explique en partie la vision cataclysmique des investisseurs sur le secteur. Or l'enquête menée usine par usine aux Etats-Unis par Bernstein montre que la vérité est bien différente : les capacités américaines devraient baisser de 20% dans les tubes sans soudure et de 50% dans les tubes soudés. Cela s'explique majoritairement par une baisse des capacités due aux fermetures et restructurations qui va dépasser, parfois assez largement, les ouvertures programmées. En conséquence, les perspectives du marché sont moins dégradées que prévues. Green a surtout dressé ce constat parce qu'il est très chaud sur le dossier Tenaris et beaucoup moins, on l'aura constaté, sur Vallourec.

Il n'empêche, les constatations de l'analyste sont positives pour les prix du marché OCTG, donc pour Vallourec. Le groupe français détenait en 2015 environ 22% du marché américain des tubes sans soudure, mais devrait descendre à l'avenir autour de 14% par le jeu des restructurations et des nouvelles capacités chez les concurrents, selon Bernstein.

©2016-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !