»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 17h35 Valeo +2,43% 32,420€

Valeo redouble de prudence et va revoir ses objectifs à moyen-terme

Valeo redouble de prudence et va revoir ses objectifs à moyen-terme
Valeo redouble de prudence et va revoir ses objectifs à moyen-terme
Crédit photo © Société Valeo

(Boursier.com) — Valeo a publié ce soir ses comptes 2018, marqués par un chiffre d'affaires de 19,3 milliards d'euros (+6% à changes constants, +4% en données consolidées et +1% à périmètre et change constants), une marge opérationnelle de 6,3% et une génération de cash flow libre de 161 millions d'euros. Le groupe maintient son dividende à 1,25 euro par titre.

Confiance (relative) pour 2019, prudence pour la suite

En marge de ces résultats "en ligne avec la guidance" fournie en octobre, l'équipementier automobile dit prévoir pour 2019 une croissance de son Ebitda en valeur et une génération de cash flow libre supérieure à 2018. Le groupe vise une marge opérationnelle hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence comprise entre 5,8 et 6,5% du chiffre d'affaires.

Prudent, le groupe précise encore que l'évolution du marché automobile et du prix des matières premières en 2018, ainsi que les perspectives 2019, le conduisent à revoir les hypothèses sous-jacentes de ses perspectives à moyen-terme. Valeo communiquera au sujet de ces objectifs au cours d'une journée investisseurs, qui sera organisée d'ici la fin de l'année.

Second semestre 2018 difficile

Le chiffre d'affaires consolidé du second semestre est ressorti à 9,32 MdsE, en hausse de 3% en données consolidées, mais en retrait de 1% à périmètre et taux de change constants. Le chiffre d'affaires première monte se situe à 8,04 MdsE, en hausse de 2% (-2% à périmètre et taux de change constants). Le chiffre d'affaires du marché du remplacement atteint 969 ME, en hausse de 5% (+2% à périmètre et taux de change constants).

Rentabilité sous pression

L'EBITDA 2018 atteint 2,41 MdsE, 12,6% du chiffre d'affaires, en baisse de 1% et en hausse de 2% à taux de change constants. La marge opérationnelle, hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence, ressort à 1,203 MdE et 6,3% du CA, en baisse de 17%. La quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence est de -111 millions d'euros, soit -0,6% du chiffre d'affaires. Le résultat net part du Groupe se situe à 546 millions d'euros, soit 2,9% du chiffre d'affaires, en baisse de 38%.

La génération de cash flow libre ressort à 161 millions d'euros, grâce à la contribution positive du besoin en fonds de roulement et à la gestion stricte des investissements.

Le bilan est jugé "solide" avec un ratio de leverage de 0,93 fois le montant de l'EBITDA. L'endettement financier net est de 2,248 MdsE au 31 décembre 2018, en hausse de 406 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2017, après la prise en compte du paiement des dividendes et du programme de rachat d'actions. Le ratio de gearing est de 49% des capitaux propres. L'échéance moyenne de la dette financière brute à long terme s'établit à 4,6 ans au 31 décembre 2018 (contre 4,8 ans au 31 décembre 2017).

Après application au 1er janvier 2019 d'IFRS16, la dette du Groupe devrait augmenter d'un montant compris entre 440 et 480 millions d'euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com