Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 09h21 Valeo +0,44% 25,130€

Valeo glisse sous les 15 euros

Valeo glisse sous les 15 euros
Valeo glisse sous les 15 euros

(Boursier.com) — Valeo recule encore de 3% à 14,90 euros ce jeudi, alors que le groupe a renoncé à ses objectifs 2020. Dans le contexte de pandémie liée au Covid-19, l'équipementier automobile explique cette décision par la chute d'activité qui a commencé à affecter ses usines en Europe et en Amérique de Nord durant les deux dernières semaines de mars et l'absence de visibilité quant à la sortie de crise. Valeo rappelle que sa priorité absolue est d'assurer la santé et la sécurité de ses employés et de leurs familles et met en oeuvre les mesures sanitaires pour éviter les risques de contamination.
La chute d'activité qui a commencé à affecter ses usines en Europe et en Amérique de Nord durant les deux dernières semaines de mars et l'absence de visibilité quant à la sortie de crise invalident les objectifs financiers pour 2020 communiqués par Valeo à l'occasion de la présentation des résultats de l'exercice 2019.

En fonction des arrêts de production mis en oeuvre par chacun de ses clients automobiles et en respectant les dispositions réglementaires prises dans chacun des pays où le Groupe est implanté, Valeo a adapté ses capacités de production :
- tout d'abord en Chine, où depuis le 10 février, l'ensemble des 34 usines de Valeo ont recommencé progressivement à produire. Le chiffre d'affaires a atteint, en mars, 60% de celui de 2019 et devrait revenir à la normale dans les mois qui viennent.
- depuis mi-mars, les usines européennes ont adapté leur production à la demande des clients, et ont aussi progressivement arrêté la production, à l'exception des sites qui continuent à produire pour l'exportation.
- en Amérique du Nord, la production a été arrêtée progressivement en fonction des décisions d'arrêt de la production des clients.

Mesures prises

Pour faire face à cette situation, Valeo a pris les mesures suivantes : variabilisation des coûts sur tous les sites de production, incluant en particulier le chômage partiel ; variabilisation des coûts des fonctions supports (R&D et centres administratifs) ; réduction drastique de tous les investissements et de tous les coûts non indispensables à la poursuite de l'activité ; strict suivi quotidien de la trésorerie.
Un protocole de sécurité renforcé, visant à assurer une protection maximale du personnel de Valeo, sera appliqué sur l'ensemble des sites de production, des centres R&D et autres bâtiments du groupe, partout dans le monde.

En ce qui concerne les liquidités, Valeo a négocié pour 1 milliard d'euros de lignes de crédit supplémentaires avec ses principales banques et dispose donc à ce jour de 2,3 MdsE de lignes de crédit non tirées, ce qui lui permet de faire face à un prolongement de la crise actuelle. Valeo n'a pas demandé la garantie de l'Etat pour ses financements et n'a pas recouru au report des échéances relatives à ses dettes fiscales et sociales.
Parmi les derniers avis de brokers, Goldman Sachs reste négatif sur le dossier avec un cours cible ajusté en légère baisse de 15 à 14 euros.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !