Cotation du 17/09/2021 à 22h15 Pfizer -1,30% 43,890$
  • PFE - US7170811035
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Vaccins Covid-19 : pas nécessaires, les rappels ?

Vaccins Covid-19 : pas nécessaires, les rappels ?
Vaccins Covid-19 : pas nécessaires, les rappels ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'intérêt immédiat des rappels de vaccins anti-covid est remis en question, suite à un rapport de 'The Lancet' selon lequel ces 'boosters' pourraient ne pas être nécessaires pour la 'population générale', les données continuant de montrer une défense solide contre les hospitalisations et les décès parmi les vaccinés. L'offre de vaccins pourrait être ainsi mieux utilisée en fournissant plutôt une protection initiale aux personnes non vaccinées dans le monde, comme l'a demandé l'OMS. Le plan proposé par l'administration Biden est néanmoins de commencer à procéder à des injections de rappel d'ici le 20 septembre. Cependant, les dernières études sont susceptibles de compliquer ces plans, d'autant que les CDC avaient précédemment déclaré que l'objectif des rappels à fin septembre était ambitieux. Les données de rappel de Moderna sont par ailleurs encore incomplètes, tandis que Johnson & Johnson n'a pas encore soumis les siennes et que les études doivent être finalisées. Hier soir, J&J déclinait de 0,7% à Wall Street, Moderna chutait de 6,6% et Pfizer régressait de 2,2%.

L'immunologue américain Anthony Fauci avait indiqué pour sa part il y a quelques jours, à l'occasion d'une apparition sur CBS ('Face the Nation'), que les vaccinations de rappel aux États-Unis allaient probablement débuter avec le vaccin de Pfizer / BioNTech contre le Covid-19 (Comirnaty pour les intimes). Le conseiller médical en chef de la Maison blanche avait déclaré que les injections de rappel de Moderna pourraient ne pas être prêtes d'ici au 20 septembre, date à laquelle l'administration Biden a prévu de déployer les injections supplémentaires (une fois qu'elles auront reçu l'approbation réglementaire). Fauci a déclaré que le retard serait de deux semaines au plus, notant des données encore insuffisantes de Moderna sur la sécurité et l'efficacité. Les boosters Pfizer seront probablement prêts d'ici le 20 septembre, l'entreprise ayant déjà soumis ses données. Fauci a fait valoir que trois doses de vaccins à ARNm seraient probablement nécessaires pour offrir une protection complète, à la suite de données suggérant une efficacité décroissante au fil du temps.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !