Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/11/2020 à 22h30 MODERNA RG +3,50% 101,030$
  • MRNA - US60770K1079
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Vaccin anti-Covid : Moderna (+6,5%) proche du but ?

Vaccin anti-Covid : Moderna (+6,5%) proche du but ?
Vaccin anti-Covid : Moderna (+6,5%) proche du but ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Pfizer et BioNTech ont été les premiers à publier, lundi, les premières conclusions positives de leurs essais finaux (Phase 3) de candidat vaccin contre le coronavirus. Mais la course au vaccin se poursuit pour de nombreuses autres sociétés, dont le laboratoire américain Moderna, qui mènent elles aussi des essais de Phase 3, dernière étape avant une commercialisation.

Le titre de Moderna a ainsi bondi jeudi de 6,5% à 87,81$ à Wall Street, alors que la société, l'une des mieux placées dans la course au vaccin, a indiqué disposer désormais des données suffisantes pour procéder à une première analyse intermédiaire de l'essai clinique de phase III de son candidat-vaccin contre le Covid-19. L'action Moderna avait déjà grimpé de 8,4% mercredi, et depuis le début de l'année, son cours a été multiplié par plus de quatre !

Le vaccin de Moderna est basé sur une technologie similaire à celle utilisée par Pfizer et BioNTech, qui ont annoncé lundi avoir obtenu une efficacité de 90%. Ainsi, l'immunologue américain Anthony Fauci a estimé lundi sur 'CNN' que le produit de Moderna pourrait lui aussi être efficace.

Une dizaine d'autres laboratoires sont actuellement en Phase 3 de leurs tests et sont jugés proches de publier leurs premiers résultats, dont le britannique AstraZeneca, qui a estimé la semaine dernière être proche du but, le français Sanofi allié à GlaxoSmithKline, le belge Janssen Pharmaceutica, filiale de Johnson & Johnson, l'américain Novavax, ainsi que la start-up allemande CureVac, que Donald Trump aurait tenté d'acheter en mars 2020, déclenchant l'ire de Berlin et de Bruxelles. En Russie, le vaccin Spoutnik V a été jugé mercredi fiable à 92% par les autorités russes.

Le vaccin jugé indispensable pour la reprise économique

Les marchés financiers comme les gouvernements placent de grands espoirs dans un vaccin contre le Covid-19, considéré comme la condition sine qua non pour une reprise économique solide et un début de retour d'une vie normale.

Dans une note récente, les stratégistes de Goldman Sachs, menés par David Kostin, estimaient que la thématique du vaccin était un catalyseur plus important pour l'économie et la Bourse américaines que les futures politiques du président élu Joe Biden.

La banque d'affaires américaine s'attend à ce que le vaccin de Pfizer, et peut-être d'autres groupes, reçoive une autorisation d'utilisation en urgence aux Etats-Unis d'ici à la fin janvier 2021, avec des doses de vaccins disponibles en grand nombre au 1er semestre 2021 pour la population américaine. Dans un tel scénario, GS envisage une hausse de 20% de l'indice S&P 500 d'ici à la fin 2021.

L'Europe sécurise son approvisionnement en vaccins

En Europe, la Commission européenne, qui négocie avec les laboratoires au nom des Etats membres, a conclu cette semaine un accord avec Pfizer et BioNTech pour la livraison de 200 millions de doses de leur vaccin, assorti d'une option sur 100 millions de doses supplémentaires.

D'autres contrats ont déjà été signés par Bruxelles avec AstraZeneca (300 millions de doses précommandées), Sanofi-GSK et Janssen Pharmaceutica, tandis que des négociations sont en cours avec les autres laboratoires, dont Moderna.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !