Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/06/2020 à 11h30 Unibel 0,00% 600,00€
  • UNBL - FR0000054215
  •   SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Unibel : croissance de 12,2% au premier trimestre

Unibel : croissance de 12,2% au premier trimestre
Unibel : croissance de 12,2% au premier trimestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au premier trimestre 2020, Unibel réalise un chiffre d'affaires consolidé de 909 millions d'euros comparé à 810 millions d'euros au premier trimestre 2019, soit une croissance de 12,2%. L'effet du change est principalement dû à l'appréciation du dollar US face à l'euro. Il contribue à l'évolution du chiffre d'affaires pour 9 millions d'euros ou +1,2%. La croissance organique du chiffre d'affaires s'établit ainsi à 11% pour le trimestre.

Le groupe estime qu'environ la moitié de la croissance observée sur le premier trimestre est portée par le contexte de la crise sanitaire mondiale due au Covid-19. Sur le mois de mars, le groupe a enregistré une hausse de ses ventes liée à la fois à du stockage de précaution et des achats d'alimentation quotidienne au foyer en raison des mesures de confinement et de la fermeture des sites de restauration. Toutes les marques du groupe et l'ensemble des géographies contribuent à la croissance, à l'exception des marchés du Levant, toujours en récession.

Hors effet de la pandémie, la croissance organique du trimestre est très dynamique, portée par les bons fondamentaux de la politique commerciale en Europe et par la préparation des fêtes de Pâques et du Ramadan.

Dans le contexte de crise sanitaire et économique, la forte volatilité de la demande qui prévaudra sur les prochains mois dans le monde ne permet pas au groupe d'établir des perspectives précises.

Les premières semaines d'avril marquent déjà un retour vers un niveau plus normal de la consommation dont les évolutions à venir restent incertaines.

Le groupe continue d'assurer un suivi très actif de la situation afin d'adapter ses mesures en fonction de l'évolution de la pandémie.

En tant qu'acteur majeur de l'industrie alimentaire, le groupe porte résolument sa responsabilité de tout faire pour assurer la continuité de ses activités.

A ce jour, les sites de production continuent à fonctionner, avec des équipes mobilisées et engagées. Dès le début de la pandémie, le groupe a renforcé ses procédures de sécurité et ses règles sanitaires afin d'assurer la santé et la sécurité de tous ses collaborateurs, en mettant notamment en place les mesures de précaution et d'hygiène les plus strictes sur l'ensemble de ses sites de production, comme indiqué dans ses communications des 31 mars et 9 avril derniers.

Avec ses équipes de production, ses éleveurs et fournisseurs partenaires, Bel met tout en oeuvre pour continuer à opérer, et participer à l'effort collectif de manière à préserver la chaîne alimentaire.

Le groupe a augmenté ses stocks de matières premières alimentaires et d'emballages, pour assurer la poursuite de ses productions, mis en place des mesures pour garantir l'approvisionnement de ses matières premières jusqu'à ses usines, et de ses produits à destination de ses partenaires distributeurs, instauré des plans de continuité d'activité dans ses usines, adapté ses lignes de production pour répondre au plus près aux besoins des consommateurs en période de confinement, et adapté sa logistique pour assurer l'acheminement des produits dans les meilleures conditions.

Le groupe poursuivra également avec agilité l'évolution de ses modes de distribution et de son offre produits afin d'accompagner les nouveaux modes de consommation qui résulteront de cette période inédite dans les marchés où il opère.

La situation financière du groupe demeure saine, avec une forte liquidité à la fois en cash et lignes de crédit non tirées. Pour rappel, le groupe disposait, au 31 décembre 2019, d'un excédent de trésorerie et équivalents de trésorerie de 403 millions d'euros, avec seulement 30 millions d'euros d'encours de papier commercial, NEU CP, et des lignes de crédit non tirées à hauteur de 820 millions d'euros de maturité 2023 et 2024.

Dans le contexte de l'épidémie du Covid-19, le Directoire réuni ce jour a décidé de réduire le montant du dividende proposé le 12 mars dernier. Il sera ainsi proposé à l'Assemblée Générale Ordinaire annuelle convoquée le 14 mai 2020, selon des modalités qui seront précisées dans un communiqué spécifique, la distribution d'un dividende de 7,50 euros par action, soit une baisse de plus de 30% par rapport au dividende initialement proposé. Ce dividende sera détaché le 20 mai et versé le 22 mai.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !