»
»
»
»
Consultation
Cotation du 27/06/2017 Euro Disney 0,00% 2,000€
  • EDL - FR0010540740
  •   SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Un printemps à oublier pour Euro Disney

Un printemps à oublier pour Euro Disney
Un printemps à oublier pour Euro Disney
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Un printemps pourri. Euro Disney a accumulé les handicaps au cours du dernier trimestre, et cela se voit dans son chiffre d'affaires. Grèves, pluies incessantes, inondations, craintes terroristes... tout cela a pesé lourdement sur la fréquentation, qui a chuté de -11% entre avril et juin 2016 par rapport à la même période de 2015.

Le chiffre d'affaires des neuf premiers mois de l'exercice débuté en octobre dernier est ainsi en baisse de -2% à 931 millions d'euros, selon le communiqué diffusé par le groupe. Sur ce total, les activités touristiques représentent 924 ME, en baisse de -3%, tandis que les activités de développement immobilier sont restées très modestes. Le troisième trimestre s'est révélé plus difficile que les deux premiers, avec un chiffre d'affaires en retrait de -9% à 327 ME, dont une baisse de -10% dans les activités touristiques. La fréquentation a reculé de -11% et la facture moyenne de -2% dans les parcs à thème.

Des résultats qui seront dégradés

De quoi peser sur les résultats, d'autant que ceux-ci étaient déjà alourdis par les investissements de rénovation des hôtels et de préparation des festivités du 25ème anniversaire, mais également par les dépenses sécuritaires additionnelles liées aux attentats en Europe. Les chiffres détaillés ne seront toutefois disponibles que lors de la publication des comptes annuels. Euro Disney précise en outre que ce mauvais trimestre a eu des conséquences sur sa trésorerie. Le groupe a ainsi dû procéder à un premier tirage de 40 ME sur la ligne de crédit réutilisable de 350 ME accordée par The Walt Disney Company. Après la clôture du troisième trimestre, il a procédé à un tirage supplémentaire de 90 ME. En fonction des performances futures, de nouveaux recours à la ligne de crédit ne sont pas exclus.

La tâche de Catherine Powell, qui a pris ses fonctions de présidente d'Euro Disney SAS le 11 juillet à la place de Tom Wolber, s'annonce ardue. A ce jour, nous ne sommes pas en mesure d'évaluer l'impact potentiel sur notre clientèle des incertitudes politiques tant en Espagne qu'en Grande Bretagne et du récent évènement de Nice, explique l'intéressée, qui veut faire de la sécurité et de l'expérience visiteurs ses priorités.

©2016-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com