»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/05/2019 à 17h38 Carrefour -1,67% 17,060€

Un broker préfère Carrefour à Casino

Un broker préfère Carrefour à Casino
Un broker préfère Carrefour à Casino
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A l'occasion d'une vaste étude sur la distribution alimentaire intitulée "E-commerce : le mal nécessaire de l'alimentation", Bryan, Garnier & Co actualise ses projections sur les valeurs de cet univers. En particulier, le bureau d'analyse ajuste son objectif de cours sur Carrefour de 21 à 20 euros, tout en réitérant son opinion "achat". L'exercice se solde par un verdict bien plus dur pour Casino, dont la 'fair value' est ramenée de 48 à 43 euros, entraînant mécaniquement la dégradation de la recommandation sur le dossier, d'"achat" à "neutre".

L'ombre d'Amazon

Pour Bryan, Garnier & Co, le secteur devient de plus en perméable au e-commerce, notamment dans les centre-villes, avec le "standard Amazon" qui tend à s'imposer au-delà du non-alimentaire. La nécessaire adaptation des grands groupes traditionnels comme Casino et Carrefour se heurte à l'équation économique du dernier kilomètre, au moment où leur rentabilité est historiquement faible, leur endettement élevé et doivent de surcroit gérer l'ajustement de leur réseau de magasins.

Capex pénalisants

Dès lors, le broker anticipe une évolution de la proposition de valeur de Carrefour et Casino vers le drive piéton et la livraison à domicile. "Une refonte de l'offre (des distributeurs classiques) est nécessaire s'ils veulent préserver leurs positions en centre-ville", estime le courtier qui anticipe un regain d'investissements pour ces acteurs avec un mix de marge moins favorable. Dans ce contexte exigeant, Bryan, Garnier & Co estime le dossier Casino plus vulnérable, sachant que Carrefour bénéficie de son plan de restructuration et d'une structure plus solide.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com