Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 17h39 Ubisoft -0,09% 69,700€
  • UBI - FR0000054470
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ubisoft : reperd du terrain

Ubisoft : reperd du terrain
Ubisoft : reperd du terrain
Crédit photo © Ubisoft

(Boursier.com) — Après une séance de forte hausse hier, en progression de près de 5%, Ubisoft reperd 2,6% à 71,45 euros ce vendredi, alors que l'éditeur de jeux vidéo a réalisé une solide performance au premier trimestre de son exercice 2020-2021, le groupe ayant notamment enregistré un nombre record de joueurs. Sur la période, la firme a vu son chiffre d'affaires grimper de 17,6% à 427,3 millions d'euros tandis que ses réservations nettes ("net bookings") ont bondi de 30,5% à 410 millions d'euros, là où le groupe attendait 335 ME.
"Cette performance a été tirée par la profondeur de notre catalogue et par la qualité de nos services Live dans un contexte porteur pour l'industrie et de forte exécution de nos équipes", a commenté le directeur financier, Frédérick Duguet.

Le net bookings du deuxième trimestre est attendu aux alentours de 290 ME, en baisse d'environ 16%, la même période de l'exercice précédent ayant fortement bénéficié des premières mises en magasin de Tom Clancy's Ghost Recon Breakpoint. Ubisoft a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels : net bookings entre 2,35 et 2,65 milliards d'euros avec un résultat opérationnel non-IFRS attendu entre 400 et 600 ME.

La performance du premier trimestre a été forte et les lancements de jeux clés restent sur la bonne voie, avec des réservations nettes 18% supérieures aux estimations de Citi, écrit l'analyste Thomas Singlehurst. Le consensus semble conservateur par rapport à la guidance et le titre se traite avec une décote sensible par rapport à ses pairs.

Parmi les dernières notes de broker, AlphaValue reste à 'accumuler' avec un objectif de cours ramené de 90,60 à 85,60 euros. Pour Midcap Partners, le 'line up' est 'fort' mais le risque d'un glissement de jeu sur l'exercice suivant n'est toujours pas écarté... L'hiver sera par ailleurs très compétitif, et dans un contexte de transition de consoles, il n'y aura pas que des vainqueurs. Le courtier reste ainsi 'neutre' avec une cible de 75 euros...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !