Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 14/11/2019 à 15h16 Ubisoft +0,31% 51,160€
  • UBI - FR0000054470
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Ubisoft : et maintenant ?

Ubisoft : et maintenant ?
Ubisoft : et maintenant ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Ubisoft qui a été secoué par son récent 'warning' s'est repris depuis, et remonte encore de 1,1% ce jeudi, à 52,94 euros, en clôture malgré des résultats en forte baisse pour son premier semestre 2019-2020. Le groupe, qui avait révisé auparavant ses objectifs pour l'exercice, souligne un niveau de net bookings "supérieur à l'objectif" sur le seul premier semestre... Le chiffre d'affaires IFRS15 du deuxième trimestre 2019-20 s'élève à 334,1 ME (327,7 ME à taux de change constants), en baisse de 9% par rapport aux 367,1 ME réalisés au deuxième trimestre 2018-19. Le chiffre d'affaires IFRS15 du premier semestre 2019-20 s'élève quant à lui à 697,5 ME (681,7 ME à taux de change constants), en recul de 9,1% par rapport au S1 2018-19.

Le net bookings du deuxième trimestre 2019-20 s'élève donc à 346,9 ME, supérieur à l'objectif d'environ 310 ME et en baisse de 4,9% (6,7% à taux de change constants) par rapport aux 364,6 ME réalisés au deuxième trimestre 2018-19. Le net bookings du premier semestre 2019-20 représente 661,1 ME, en repli de 11,4% (13,4% à taux de change constants) par rapport aux 746,1 ME du S1 2018-19.

Le résultat opérationnel non-IFRS ressort à 6,9 ME par rapport aux 110,2 ME réalisés au premier semestre 2018-19. Le résultat net non-IFRS part du groupe s'élève à 12,8 ME, soit un résultat par action (dilué) non-IFRS de 0,11 euro. Au premier semestre 2018-19, ils s'étaient respectivement élevés à 159 ME et 1,32 euro. Le résultat net IFRS part du groupe ressort à 0,9 ME, soit un résultat par action (dilué) IFRS de 0,01 euro. Au premier semestre 2018-19, ils s'étaient respectivement élevés à 140,7 ME et 1,19 euro...
L'application de la norme IFRS16 a un impact de -1,2 ME sur le résultat opérationnel IFRS et non-IFRS et de -1,5 ME sur le résultat net IFRS et non-IFRS part du groupe.

La consommation de trésorerie provenant des activités opérationnelles non-IFRS s'élève à -20,6 ME, contre une génération de 22 ME au premier semestre 2018-19. Ceci reflète une capacité d'autofinancement non-IFRS à -104,1 ME (contre 88,4 ME au premier semestre 2018-19) et une baisse du BFR non-IFRS de 83,5 ME.

Le net bookings du troisième trimestre 2019-20 est attendu aux alentours de 410 ME, en baisse d'environ 32% par rapport au troisième trimestre 2018-19. Comme annoncé le 24 octobre dernier, Ubisoft anticipe désormais pour l'exercice 2019-20 à un net bookings d'environ 1,45 MdE et un résultat opérationnel non-IFRS compris entre 20 et 50 ME.
Le groupe prévoit en revanche un net bookings d'environ 2,6 MdsE et un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 600 ME sur 2020-21. Côté brokers, après une salve d'ajustements, Oddo BHF vient de repasser de façon opportuniste de "neutre" à "achat" sur le dossier. AlphaValue reste à l'achat mais avec un cours cible ramené à 66,10 euros. Barclays a revu le sien à 48 euros, à 'pondération en ligne', tandis que Macquarie a maintenu sa recommandation à 'surperformance' mais a réduit sa cible à 67 euros. Credit Suisse, également à 'surperformance', avait ajusté son cours-cible à 74 euros. Goldman Sachs qui était 'neutre' sur le dossier a confirmé son avis mais a abaissé son objectif à 73 euros...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com