Cotation du 20/05/2022 à 17h36 Ubisoft -0,38% 47,750€

Ubisoft : du mieux pour terminer la semaine

Ubisoft : du mieux pour terminer la semaine
Ubisoft : du mieux pour terminer la semaine
Crédit photo © Ubisoft

(Boursier.com) — Ubisoft rebondit de 3% ce vendredi, à 43,55 euros, alors que le groupe a vécu une nouvelle semaine mouvementée sur le marché parisien. Si le titre bénéficie depuis plusieurs mois d'une vague spéculative, l'éditeur de jeux-vidéo a déçu sur son quatrième trimestre fiscal et ses prévisions ont été également jugées décevantes par la communauté financière... L'entreprise de la famille Guillemot vise sur l'exercice 2022-2023 une croissance significative du net bookings et un résultat opérationnel non-IFRS aux alentours de 400 ME.
"Nous entrons dans une nouvelle phase pluriannuelle de croissance significative de notre net bookings, soutenue par la progression significative de nos investissements au cours des dernières années", a déclaré Yves Guillemot, le patron d'Ubisoft. "Nous prévoyons une progression significative de notre résultat opérationnel à partir de l'exercice 2023-2024".

Parmi les derniers avis de brokers, le Crédit Suisse a abaissé sa cible de 55 à 49 euros tout en restant à 'surperformer' et JP Morgan a ajusté le curseur de 55 à 53 euros ('surpondérer'). Citi ('acheter') a évoqué un "ensemble de résultats décevant", avec des réservations nettes au 4ème trimestre "légères par rapport aux prévisions" et donc en bas de la guidance fournie par le groupe. Le bénéfice opérationnel 2021-2022 est également ressorti 'léger', "ce qui en soi serait probablement correct", mais s'accompagne de faibles perspectives... La question est désormais de savoir dans quelle mesure les investisseurs sont prêts à accepter les pressions sur les marges, soit en raison de la perspective d'une amélioration en 2024, soit en raison du potentiel de fusions et acquisitions. Cowen qui est à 'performance du marché', a noté que les revenus du groupe et le résultat opérationnel de l'exercice clos n'avaient pas atteint ses prévisions ni celles du consensus alors que "le combat se poursuit"...

Morgan Stanley ('surpondérer') a expliqué pour sa part que les investisseurs devront attendre encore un an pour "voir le fruit" des importants investissements en R&D de l'entreprise à la suite de résultats annuels insuffisants et d'une guidance 'soft'... "La promesse de la confiture demain" ne suffira probablement pas à soutenir l'action étant donné la révision négative du consensus de près de 20% attendue pour l'exercice en cours. Cependant, Morgan Stanley "prendra une profonde inspiration" pour patienter en soulignant que le consensus pour l'exercice 2024 semble "réalisable".

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Ubisoft

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités