Cotation du 18/01/2022 à 14h43 Ubisoft +8,96% 49,130€

Ubisoft confirme son objectif de résultat opérationnel non-IFRS attendu entre 420 ME et 500 ME

Ubisoft confirme son objectif de résultat opérationnel non-IFRS attendu entre 420 ME et 500 ME
Ubisoft confirme son objectif de résultat opérationnel non-IFRS attendu entre 420 ME et 500 ME
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires IFRS15 du deuxième trimestre 2021-22 d'Ubisoft s'élève à 398,5 ME, en hausse de 20,9% (21,1% à taux de change constants), par rapport aux 329,6 ME réalisés au deuxième trimestre 2020-21 et en hausse de 19,3% (19,5% à taux de change constants) par rapport aux 334,1 ME réalisés au deuxième trimestre 2019-20.
Le chiffre d'affaires IFRS15 au premier semestre 2021-22 s'élève à 751,3 ME, en baisse de 0,7% (hausse de 1,1% à taux de change constants) par rapport aux 757 ME réalisés au premier semestre 2020-21 et en hausse de 7,7% (9,8% à taux de change constants) par rapport aux 697,5 ME réalisés au premier semestre 2019-20.

Le net bookings du deuxième trimestre 2021-22 s'élève à 392,1 ME, en hausse de 13,8% (14,1% à taux de change constants) par rapport aux 344,7 ME réalisés au deuxième trimestre 2020-21 et en hausse de 13,1% (13,4% à taux de change constants) par rapport aux 346,9 réalisés au deuxième trimestre 2019-20
Le net bookings 2021-22 s'élève à 718,2 ME, en baisse de 4,8% (3% à taux de change constants) par rapport aux 754,7 ME réalisés au premier semestre 2020-21 et en hausse de 8,6% (10,7% à taux de change constants) par rapport aux 661,1 ME réalisés au premier semestre 2019-20.

Principaux éléments du compte de résultat

Le résultat opérationnel non-IFRS s'élève à 44,1 ME, contre 114,3 ME réalisés au premier semestre 2020-21 et 6,9 ME réalisés au premier semestre 2019-20.
Le résultat net non-IFRS part du Groupe s'élève à 29,6 ME, soit un résultat par action (dilué) non-IFRS de 0,23 euro. Ils s'étaient respectivement élevés à 89,1 ME et 0,71 euro sur le premier semestre 2020-21 et à 12,8 ME et 0,11 euro au premier semestre 2019-20.

Le résultat net IFRS part du Groupe ressort à 0,9 ME, soit un résultat par action (dilué) IFRS de 0,01 euro. Ils s'étaient respectivement élevés à 21,1 ME et 0,17 euro sur le premier semestre 2020-21 et à 0,9 ME et 0,01 euro au premier semestre 2019-20.

Principaux éléments de flux de trésorerie

La consommation de trésorerie provenant des activités opérationnelles non-IFRS s'élève à (288,6) ME (contre une consommation de (72,8) ME au premier semestre 2020-21 et une consommation de (20,6) ME au premier semestre 2019-20). Ceci reflète une capacité d'autofinancement non-IFRS à (225,1) ME (contre (146) ME au premier semestre 2020-21 et (104,1) ME au premier semestre 2019-20) et une hausse du BFR non-IFRS de (63,5) ME (contre une baisse de 73,3 ME au premier semestre 2020-21 et une baisse de 83,5 ME au premier semestre 2019-20).

Principaux éléments de bilan et de liquidités

Au 30 septembre 2021, les fonds propres s'élèvent à 1.742 ME et l'endettement net non-IFRS s'établit à 261 ME par rapport à un endettement net non-IFRS de 124 ME au premier semestre 2020-21. L'endettement net IFRS s'élève à 573 ME, dont 312 ME liés au retraitement comptable IFRS16.

Perspectives

Troisième trimestre 2021-22 : Le net bookings du troisième trimestre 2021-22 est attendu entre 725 ME et 780 ME.

Exercice 2021-22 : Le Groupe confirme son objectif de résultat opérationnel non-IFRS attendu entre 420 ME et 500 ME. Le net bookings est désormais attendu entre stable et légère baisse par rapport à l'objectif précédent d'une croissance à un chiffre. Prince of Persia : The Sands of Time remake, Rocksmith+ et Tom Clancy's The Division Heartland seront lancés sur l'exercice 2022-23. Bien que toujours attendu sur 2021-22, Roller Champions n'est plus inclus dans les objectifs.

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Ubisoft

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités