»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/08/2019 à 22h15 UBER TECH RG -1,68% 33,430$
  • UBER - US90353T1007
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Uber : une énorme perte et une croissance qui s'essouffle !

Uber : une énorme perte et une croissance qui s'essouffle !
Uber : une énorme perte et une croissance qui s'essouffle !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Uber déçoit encore. Le 'roi' des VTC a publié hier soir la plus importante perte trimestrielle de son histoire tout en faisant état d'un ralentissement de sa croissance, particulièrement marqué dans son activité principale. Au global, la firme californienne, dont les investisseurs se demandent quand elle gagnera de l'argent, a essuyé un déficit net de 5,2 milliards de dollars. Une perte qui prend néanmoins en compte de frais de compensation de 3,9 Mds$ liés à son introduction en Bourse en mai dernier. La perte ajustée ressort malgré tout à 656 M$, plus du double de l'année précédente.

La croissance ralentit

La croissance du chiffre d'affaires a ralenti à 14%, à 3,17 milliards de dollars, contre un consensus de 3,36 Mds$. Si Uber Eats, l'activité de livraison de repas, continue a affiché une croissance exponentielle (+72%), les revenus de l'activité principale d'Uber, les véhicules de tourisme avec chauffeur, n'ont progressé que de 2% à 2,3 Mds$. Les réservations brutes, indicateur qui englobe la valeur totale des courses et livraisons avant rémunération des chauffeurs, coursiers et autres dépenses, ont néanmoins augmenté de 31% à 15,76 milliards de dollars (15,80 Mds$ anticipés par les analystes) et Uber espère poursuivre sur ce rythme avec des réservations brutes attendues entre 65 et 67 Mds$ sur l'exercice. Autres bonnes nouvelles, le nombre total de courses a bondi de 35% à 1,68 milliard et le nombre d'utilisateurs actifs mensuels a progressé de 30%, à 99 millions.

Réduction des pertes en vue ?

Uber, qui n'a pas fixé de calendrier précis pour ses premiers bénéfices, veut convaincre les investisseurs que sa croissance proviendra non seulement des services de VTC mais aussi de se services de livraison de repas ou de logistique. Si la firme basée à San Francisco devrait essuyer une perte ajustée comprise entre 3 et 3,2 Mds$ cette année, le déficit devrait ensuite diminuer en 2020 et 2021 avec la baisse des investissements, a précisé le PDG du groupe, Dara Khosrowshahi. Ce dernier a par ailleurs confirmé une "amélioration progressive" de l'environnement concurrentiel depuis le premier trimestre mais a ajouté prendre ses décisions sans regarder ce que fait Lyft. Le concurrent californien d'Uber a dévoilé mercredi des résultats supérieurs aux attentes des analystes tout en relevant ses prévisions annuelles 2019.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com