Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/08/2020 à 15h40 UBER TECH RG +0,28% 32,770$
  • UBER - US90353T1007
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Uber : le titre grimpe de 6%, malgré 3 Mds$ de pertes

Uber : le titre grimpe de 6%, malgré 3 Mds$ de pertes
Uber : le titre grimpe de 6%, malgré 3 Mds$ de pertes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Uber Technologies a publié jeudi soir après la clôture de Wall Street une perte nette de 2,94 milliards de dollars (1,7$ par action) au premier trimestre 2020, liée en grande partie à une charge de dépréciation de 2,1 Mds$ liée à ses acquisitions en Asie, dont le chinois Didi et le singapourien Grab. Au 1er trimestre 2019, le groupe de VTC avait subi une perte de 1,01 Md$.

Les ventes ont en revanche augmenté de 14%, pour atteindre 3,54 Mds$ pour le trimestre achevé fin mars 2020. Ces résultats sont en-deçà des attentes des analystes : le consensus du cabinet Factset tablait sur une perte nette de 0,84$ par action, et sur un revenu un peu supérieur, de 3,55 Mds$.

A Wall Street, le cours de l'action Uber a pourtant réagi positivement, et gagné vendredi 6% pour terminer à 32,79$. Jeudi, le titre avait déjà terminé en forte hausse de 11,2%, dans la foulée des résultats de son rival Lyft (qui a lui même bondi jeudi de 21,6% et a encore pris 3% vendredi). Les marchés spéculent sur un redémarrage de la demande de déplacements en VTC à mesure que les Etats américains lèvent leurs mesures de restriction liées au Covid-19.

Des signes de reprise des réservations constatées récemment

Uber a ainsi précisé que la crise du coronavirus avait fait plonger les réservations de courses de VTC de 80% en avril, mais "une reprise a été constatée récemment à San Francisco, Los Angeles, Chicago et ailleurs", a indiqué le directeur général d'Uber, Dara Khosrowshahi, lors d'une conférence téléphonique.

En outre, contrairement à l'activité de VTC, la branche de livraison de repas, Uber Eats, a connu une forte hausse des réservations de 52% pour atteindre 4,7 Mds$ au 1er trimestre. Le chiffre d'affaires d'Uber Eats a ainsi bondi de 50% pour atteindre 819 M$ au 1er trimestre, contre 536 M$ un an plus tôt.

"Bien que notre métier de VTC ait été durement frappé par la pandémie actuelle, nous avons pris des mesures rapides pour préserver la solidité de notre bilan, et avons alloué des ressources supplémentaires à Uber Eats et nous nous préparons à tout type de scénario de reprise", a ajouté le CEO. Mercredi, le groupe avant annoncé la suppression de 3.700 postes, soit 14% de ses effectifs.

Lyft résiste mieux que prévu au 1er trimestre

Son rival Lyft a publié mercredi soir un chiffre d'affaires proche d'1 milliard de dollars, supérieur aux attentes des analystes. La société a elle aussi annoncé avoir réduit ses effectifs, de 17% (environ 1.000 personnes) sur le trimestre, pour faire face à la crise du Covid-19, qui a réduit le nombre de courses. Contrairement à Uber, Lyft a réduit ses pertes nettes sur un an, à 398,1 M$ après -1,14 Md$ au 1er trimestre 2019.

Lyft a précisé que le groupe comptait réduire de 300 M$ ses coûts annuels d'ici au 4e trimestre 2020, ce qui lui permettra de "surmonter la crise actuelle". Le groupe disposait de 2,7 Mds$ en cash et équivalent cash à la fin mars.

Par ailleurs, les deux groupes californiens de VTC ont fait l'objet mardi d'une nouvelle plainte en Californie : trois villes de cet Etat, ainsi que le Procureur général de l'Etat, Xavier Becerra, veulent que les chauffeurs de VTC soient considérés comme des salariés, et non comme des travailleurs indépendants.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !