Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/11/2019 à 22h15 UBER TECH RG -1,62% 26,700$
  • UBER - US90353T1007
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Uber dévisse après les comptes et à la veille de la fin du "lockup"

Uber dévisse après les comptes et à la veille de la fin du "lockup"
Uber dévisse après les comptes et à la veille de la fin du 'lockup'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le titre Uber Technologies plonge de près de 9% mardi à Wall Street, au lendemain de la publication de nouvelles lourdes pertes au 3e trimestre, supérieures à 1 milliard de dollars, même si que le consensus s'attendait à pire. Au-delà des pertes, les marchés s'inquiètent de l'approche, dès mercredi, de la fin de la période de "lockup" après l'introduction en Bourse de mai, qui pourrait entraîner un afflux d'ordres de vente sur l'action.

Vers un Ebitda positif en 2021, selon le patron d'Uber

Au 3e trimestre, la perte nette du groupe s'est élevée à 1,16 milliard de dollars, contre -986 millions de dollars un an plus tôt. La perte par action a atteint 68 cents sur le trimestre contre -81 cents attendus par le consensus Refinitiv, tandis que les ventes ont bondi de 30% pour atteindre 3,81 milliards de dollars, un peu plus que les 3,69 Mds$ attendus. Le montant brut des réservations de services Uber a totalisé 16,47 Mds$, un montant un peu inférieur au consensus (16,7 Mds$ selon Refinitiv).

Le groupe de VTC a légèrement relevé ses prévisions annuelles et dit tabler sur une accélération de sa croissance au 4e trimestre. Pour l'ensemble de 2019, la perte d'Ebitda est désormais attendue entre 2,8 et 2,9 Mds$, en amélioration de 250 M$ par rapport aux précédentes prévisions. Dans un entretien lundi avec la chaîne 'CNBC', le directeur général d'Uber, Dara Khosrowshahi a indiqué que la compagnie vise un Ebitda postif en 2021.

La fin du "lockup" fait courir le risque d'un afflux de ventes de titres

L'annonce de ces résultats intervient à deux jours de la fin de la période de blocage ("lockup") pour les titres détenus par les actionnaires historiques suivant l'introduction en Bourse de mai dernier... Ce sont ainsi près de 950 millions d'actions, représentant plus de 29 Mds$, qui seront libres d'être vendues après le mercredi 6 novembre, ce qui fera plus que doubler le flottant du groupe. Si le robinet des ventes s'ouvre, la chute pourrait donc être rude pour l'action Uber, et en tout état de cause, le titre devrait être sujet à une volatilité accrue dans les prochaines semaines à mesure que le capital du groupe se recomposera.

Parmi les détenteurs d'actions Uber figurent des fonds de capital-investissement comme GV et Softbank, ainsi qu'Alphabet (maison mère de Google), et le co-fondateur de la société Travis Kalanick, évincé de la direction en 2017 après une série de scandales. Le fonds Expa LLC, la firme de paiement en ligne PayPal et le fonds souverain saoudien The Public Investment Fund font aussi partie des actionnaires d'Uber.

L'action Uber a vécu un parcours boursier mouvementé depuis son introduction en Bourse en mai dernier. Le titre a perdu environ 30% par rapport à son cours d'introduction de 45$. Son rival Lyft n'a fait guère mieux et recule de plus de 40% par rapport à son cours d'IPO à 72$ par action. Lyft a cependant rebondi la semaine dernière après des résultats meilleurs que prévu et a indiqué qu'il s'attendait à atteindre un peu plus tôt que prévu un Ebitda positif.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com