»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/03/2019 à 17h35 Toupargel Groupe 0,00% 0,850€
  • TOU - FR0000039240
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Toupargel s'écroule pour sa reprise de cotation

Toupargel s'écroule pour sa reprise de cotation
Toupargel s'écroule pour sa reprise de cotation

(Boursier.com) — La reprise de cotation s'avère délicate pour le titre Toupargel, qui décroche de 29,4% à 1,44 euro désormais ce lundi dans un volume moyen. Le Tribunal de Commerce de Lyon a rendu, le 31 janvier, un jugement prononçant l'ouverture d'une procédure de sauvegarde au bénéfice de Toupargel Groupe, société holding du groupe. Dans le cadre de cette procédure, le Tribunal a désigné la SELARL AJ UP, prise en la personne de Maîtres Eric Etienne-Martin ou Olivier Buisine et Maître Robert-Louis Meynet en qualité de co-administrateurs judiciaires de Toupargel Groupe, ainsi que la SELARL Alliance MJ, prise en la personne de Maître Marie Dubois, et la SELARL MJ Synergie, prise en la personne de Maître Bruno Walczak en qualité de co-mandataires judiciaires.

Le Tribunal de Commerce de Lyon a par ailleurs décidé, le 1er février, l'ouverture de procédures de redressement judiciaire avec les mêmes organes de procédure au profit des sociétés opérationnelles Toupargel SASU et Eismann SASU.

Le Tribunal a fixé à 6 mois la durée de la première période d'observation. "L'exploitation se poursuivra pendant la période d'observation", souligne Toupargel, dont le titre était suspendu en bourse depuis le 24 janvier.

Les derniers résultats financiers publiés fin septembre 2018 faisaient ressortir un chiffre d'affaires semestriel de 123 millions d'euros, en recul de près de 9% en glissement annuel, du fait d'une érosion de 13% de l'activité historique, et malgré une hausse de 9% des ventes par téléphone de produits frais et d'épicerie et une croissance de 37% de l'activité e-commerce. Le résultat opérationnel courant ressortait en pertes de 7 ME sur le semestre, contre -5,8 ME au 30 juin 2017. La perte nette se creusait quant à elle à 4,9 ME, contre 4,2 ME un an avant.

Le groupe est majoritairement détenu par la famille Tchénio, qui possède près de 87% des parts au dernier décompte.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com