»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/02/2019 à 17h36 Total +0,44% 49,955€

Total : objectif ajusté

Total : objectif ajusté
Total : objectif ajusté
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Total campe sur les 48,35 euros ce jeudi, après avoir signé un accord pour la cession d'une participation de 4% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Ichthys en Australie au partenaire opérateur INPEX pour un montant global de 1,6 milliard de dollars.

Cette transaction, soumise à l'approbation des autorités australiennes, réduit à 26% la participation de Total dans cet actif. Cette transaction fait partie de la revue permanente du portefeuille d'actifs du groupe pétrolier français en vue d'optimiser l'allocation de son capital. Côté brokers, Jefferies a ajusté de 62 à 60 euros son objectif de cours, tout en restant acheteur sur le dossier.

Coûts et retards

"Ichthys appartient à une série de projets de GNL réalisés en Australie au cours de la dernière décennie, dont la phase de construction s'est malheureusement caractérisée par d'importants dépassements de coûts et retards... L'estimation finale des CAPEX, fournie par l'opérateur, s'élève à environ 45 milliards de dollars, à comparer à l'estimation revue en 2017 à environ 40 milliards de dollars. Conformément à notre politique de discipline en matière d'allocation de capital, nous avons décidé de maîtriser les capitaux employés à Ichthys en monétisant une participation de 4%", a indiqué Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total. "Nous restons engagés dans le projet Ichthys avec les 26% d'intérêts qui vont contribuer à notre croissance en 2019 et au-delà, aussi bien en termes de production que de cash-flow. Le GNL est un secteur clé pour Total qui est le deuxième acteur privé au monde du secteur avec un portefeuille important de projets à point mort bas qui doivent encore être lancés".

A pleine capacité, les installations en mer et les deux trains de l'usine de liquéfaction de gaz à terre fourniront 8,9 millions de tonnes par an de GNL et 1,65 Mtpa de gaz de pétrole liquéfié, ainsi que 100.000 barils de condensats par jour. La première cargaison de GNL a été expédiée le 22 octobre, la première cargaison de condensat a été expédiée le 1er octobre et la première cargaison de GPL le 16 novembre. Les deux trains de GNL sont maintenant pleinement opérationnels.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com