Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 23h20 Microsoft +0,62% 216,230$
  • MSFT - US5949181045
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

TikTok : Pékin pourrait bloquer la vente des activités US !

TikTok : Pékin pourrait bloquer la vente des activités US !
TikTok : Pékin pourrait bloquer la vente des activités US !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cession forcée de la filiale américaine de TikTok par sa maison mère chinoise ByteDance pourrait s'avérer plus compliquée que prévu. Ainsi, les autorités chinoises pourraient bloquer l'opération, en s'appuyant sur la mise à jour, vendredi dernier, de leurs règles de contrôle à l'exportation. Désormais, Pékin aura un droit de veto sur l'exportation d'un éventail élargi de technologies jugées "sensibles" : les "technologies à usage civil" sont ainsi désormais concernées par cette législation, qui ne visait jusqu'ici que les technologies militaires.

En clair, la maison mère du réseau social de partage de vidéos, le groupe chinois ByteDance, pourrait avoir besoin d'un accord des autorités chinoises avant de pouvoir céder une partie de ses activités à un groupe américain, les algorithmes de l'application TikTok étant désormais considérés comme des technologies "sensibles"...

A Wall Street, ces informations ont fait chuter lundi les cours de Bourse de Microsoft (-1,5%), Walmart (-1%) et d'Oracle (-1,1%), les trois principaux prétendants au rachat des activités américaines de TikTok, devenu pendant la crise du coronavirus un réseau social plébiscité par les adolescents.

Bytedance conteste la vente devant la justice américaine

ByteDance est sous pression de l'administration Trump, qui a exigé cet été la cession des activités de TikTok aux Etats-Unis, en mettant en avant le risque d'espionnage de la Chine via l'application de vidéo. "Il y a des preuves crédibles qui me font croire que ByteDance pourrait prendre des mesures menaçant de porter atteinte à la sécurité nationale des Etats-Unis", avait notamment déclaré Donald Trump. Le président américain a signé le 7 août dernier un décret interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec ByteDance si celui-ci ne cédait pas les opérations de TikTok aux Etats-Unis sous 45 jours.

La semaine dernière, le tout nouveau PDG de TikTok, Kevin Mayer, qui avait été débauché en mai dernier du géant des loisirs Walt Disney, a jeté l'éponge le 27 août. Il a démissionné en estimant que "la mission pour laquelle j'ai été engagée - notamment diriger TikTok dans son ensemble - sera désormais très différente en raison de l'action de l'administration américaine qui pousse à vendre les activités aux Etats-Unis".

De son côté, Bytedance a déposé plainte le 24 août contre l'administration de Donald Trump devant un tribunal fédéral, en vue de contester la légalité de la publication du décret présidentiel visant à limiter l'usage de TikTok sur le sol américain.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !