»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/04/2019 à 17h35 Thermador Groupe -1,88% 52,200€

Thermador : en croissance de 14,4% au 1er trimestre 2019

Thermador : en croissance de 14,4% au 1er trimestre 2019
Thermador : en croissance de 14,4% au 1er trimestre 2019

(Boursier.com) — Au 1er trimestre 2019, le chiffre d'affaires de Thermador se monte à 93,05 millions d'euros (81,35 ME en 2018) et à 84,14 ME à périmètre constant (80,7 ME à périmètre constant). A périmètre constant, Thermador croît de +4,3% au 1er trimestre. Le groupe a repris un rythme de croissance légèrement supérieur à la moyenne de l'année 2018.

Les chiffres en provenance des organisations auxquelles adhèrent les principaux clients montrent également le rebond de l'activité comparativement au précédent trimestre. Les mouvements sociaux, qui ont débuté en France au mois d'octobre 2018, n'ont eu qu'un impact limité sur le chiffre d'affaires total consolidé. Themador relève cependant une baisse des commandes des grandes surfaces de bricolage chez Mecafer, Domac et Dipra. Nous jugeons pour l'instant ces baisses plus conjoncturelles (effets météo et promotionnels) que structurelles, explique le managment. Conformément aux attentes du groupe, le marché de la piscine confirme son très fort dynamisme et soutient la croissance élevée d'Aello. L'intégration du fonds de commerce de Vortice France entièrement faite, Axelair reprend un rythme de croissance organique supérieur à 20%. Dans la continuité de l'année 2018, Thermador International enregistre d'excellentes performances et tout particulièrement en Europe de l'Ouest. Dix-huit mois après son arrivée dans le groupe Thermador, l'équipe de FGinox signe un très remarquable et très encourageant 1er trimestre. Thermador fait part également d'un très bon début d'année des deux plus grandes filiales Jetly et Sferaco. Elles réalisent respectivement des progressions de 8,9% et 6,7%. Enfin, PBtub, la société la plus exposée au marché des logements neufs, résiste et maintient son niveau d'activité.

Perspectives

Les mises en chantier de logements neufs (de décembre 2018 à février 2019) accentuent leur baisse (-4,3%) et particulièrement dans l'habitat collectif (-6,2%). Seulement 10% du chiffre d'affaires consolidé est directement impacté par ce marché cyclique. En revanche, les mesures annoncées en faveur du pouvoir d'achat par le gouvernement pourraient avoir un effet positif sur l'entretien et la rénovation de l'habitat qui constituent le socle de nos activités dans le bâtiment. Simultanément, la progression dans les métiers de la robinetterie industrielle devrait se poursuivre en France et à l'international, excepté peut-être au Royaume-Uni où le chiffre d'affaires reste relativement modeste et peu exposé à un hypothétique Brexit dur.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com