»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/10/2019 à 17h37 Thales -5,44% 89,980€

Thales et Verint profilent les hackers

Thales et Verint profilent les hackers
Thales et Verint profilent les hackers
Crédit photo © Thales

(Boursier.com) — Dans ce monde hyperconnecté, analyser et comprendre les cybermenaces est devenu capital afin de mieux les détecter et s'en protéger. Il s'agit là de l'objectif du 'CyberThreat Handbook' de Thales et Verint, via des fiches profils détaillées de groupes d'attaquants particulièrement significatifs.

Au terme d'un an d'enquête, les équipes d'analystes des deux leaders de la cybersécurité ont dégagé les profils détaillés d'une soixantaine de groupes de cyberattaquants majeurs, en analysant 490 campagnes d'attaques dans le monde entier. Ce rapport, d'envergure inédite, a pour but d'étudier et de catégoriser les groupes de cyberattaquants majeurs, allant des cybercriminels, aux cyberterroristes et cyberactivistes jusqu'aux Etats nations. Dans le cadre de ce partenariat stratégique, les équipes de Thales et Verint dévoilent un panorama des principales cybermenaces, en décrivant précisément le mode opératoire, les motivations et les secteurs touchés par une soixantaine de groupes emblématiques. Les deux partenaires se sont fondés sur des analyses de multiples sources de renseignement telles que le web ou l'analyste technique de la menace.

49% des hackers sont parrainés par des Etats

Les analystes de Thales et Verint ont défini 4 grandes familles d'attaquants à partir de leurs motivations et de leur objectif final. Sur la soixantaine de groupes d'attaquants majeurs analysés, 49% sont parrainés par des Etats, qui se concentrent souvent sur du vol de données sensibles de cibles géopolitiques. 26% sont des 'Hacktivistes', qui poursuivent des motivations idéologiques, suivis de près par les cybercriminels (20%), guidés par l'appât du gain. Enfin, les cyberterroristes représentent 5% des groupes analysés.

Les grandes puissances économiques, politiques et militaires sont les plus touchées par des campagnes significatives. Ainsi, les 12 pays aux PIB les plus élevés figurent tous parmi les Etats les plus visés, au premiers rang desquels les Etats-Unis, la Russie, l'Union Européenne (en particulier le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne), la Chine, puis l'Inde, la Corée du Sud et le Japon.

Les secteurs les plus visés par ces campagnes majeures sont les Etats et leurs capacités de défense, suivis du secteur financier, de l'énergie et du transport. Les attaques envers les médias et le secteur médical sont en augmentation.

Un supermarché du malware

Thales et Verint notent l'apparition d'un "supermarché du malware" (malware as a service) qui permet aux cyberpirates d'acheter et d'utiliser des logiciels développés par d'autres groupes d'attaquants.

Enfin, de plus en plus de groupes d'attaquants se concentrent désormais sur les failles des prestataires, partenaires et fournisseurs qu'ils utilisent comme chevaux de Troie pour atteindre des cibles majeures (attaques via la 'supply chain').

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com