Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 20/01/2021 à 17h35 Thales +3,84% 78,500€

Thales et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) associés

Thales et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) associés
Thales et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) associés
Crédit photo © Photopointcom ©THALES

(Boursier.com) — Thales et MHI ont signé un contrat pour la fourniture d'un sonar haute fréquence à ouverture synthétique SAMDIS destiné à équiper le drone sous-marin OZZ-5 de MHI. Avec ce contrat, Thales contribue à la sécurité nationale du pays en apportant à l'industriel japonais une technologie militaire éprouvée en service.

La Force d'autodéfense maritime japonaise compte sur l'expertise de Thales et de MHI pour se doter de la dernière génération de sonars haute fréquence à ouverture synthétique qui offre des capacités uniques de classification des bâtiments. En choisissant des technologies Thales qui ont fait leurs preuves en service auprès de plusieurs marines nationales, la Force d'autodéfense maritime japonaise bénéficiera du plus haut niveau de protection aujourd'hui disponible.

Dans un contexte international mouvant, les nations se doivent de renforcer la protection de leurs approches maritimes. Dans le même temps, il demeure essentiel de limiter l'exposition des personnels confrontés au danger que font peser les mines. Avec 50 ans d'expertise au service des Marines du monde entier, Thales développe des technologies qui assurent la transition entre les solutions conventionnelles telles que les chasseurs de mines, et celles qui s'appuient désormais sur les drones.

Aux termes de cet accord, le sonar haute fréquence de Thales sera déployé à bord du drone sous-marin OZZ-5 de MHI. La combinaison de ce sonar et de la technologie japonaise de sonars basse fréquence permettra aux opérateurs de détecter les mines suspectées indépendamment de la variabilité des conditions, répondant ainsi à la demande croissante de lutte contre les mines marines (MMCM). Le sonar haute fréquence de Thales offre une fonction de détection et de classification automatique (AuDC) qui allège sensiblement la charge de travail des opérateurs en termes de traitement des données collectées.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Thales

Plus d'actualités